Accéder au contenu principal

Canada: le blocage du réseau ferré impacte fortement l'économie

Le blocage des trains par les membres de la nation Wet-suwet'en se poursuit dans l'est du Canada.
Le blocage des trains par les membres de la nation Wet-suwet'en se poursuit dans l'est du Canada. REUTERS/Codie McLachlan

Au Canada, le blocage des voies ferrées qui dure maintenant depuis plus de deux semaines commence à faire mal à l’économie canadienne. Le premier ministre Justin Trudeau cherche toujours une solution pacifique à ce conflit, né de l’opposition d’une partie d’une nation autochtone de voir passer un gazoduc sur son territoire dans le Nord de la Colombie-Britannique.

Publicité

Avec notre correspondante à Montréal, Pascale Guéricolas

Les chefs héréditaires de la nation Wet’suwet’en, en Colombie-Britannique, hostiles à un projet de gazoduc qui traverse leurs terres traditionnelles, exigent que les policiers quittent leur territoire avant d’entamer des négociations avec les membres du gouvernement.

« Je suis très fier du travail accompli par la police canadienne et de leur engagement à régler de façon pacifique ce conflit très complexe. Nous avons respecté les conditions demandées, il faut maintenant que les barricades soient levées », a souligné Bill Blair, le ministre de l’Intérieur qui veut montrer la volonté d’apaisement de la police qui prévoit de partir bientôt.

Le blocage perdure cependant à des points névralgiques du réseau ferroviaire. Les usines commencent à manquer de matières premières car les containers restent à quai ou sur les navires dans l’ouest du pays.

Trains annulés et chômage technique

« Tous les secteurs et à peu près tous les secteurs sont touchés à l’international, que ce soit l’électronique, les produits de construction, les produits de détails, nous explique Pierre Dolbec qui dirige une entreprise de transport à Québec, à près de 5 000 kilomètres de Vancouver. Il y a une cassure dans la chaîne d’approvisionnement due au fait que c’est bloqué à Vancouver. Ça va geler complètement l’économie canadienne ».

Quand les trains reprendront du service, il faudra encore des semaines pour livrer les containers  à leurs destinataires. Le Premier ministre Justin Trudeau, pressé par l'opposition d'agir vite pour lever les barrages qui affectent l'économie canadienne, s'est entretenu jeudi en fin d'après-midi avec les dirigeants des provinces canadiennes pour tenter de trouver une issue à la crise.

Un millier d'employés de la société canadienne publique de transports Via Rail ont été mis au chômage technique en raison des du blocage du trafic ferroviaire de l'est du pays. Au total, 647 trains ont été annulés en raison des blocus, affectant plus de 117 000 passagers, selon des chiffres communiqués par Via Rail. De son côté, la société de transport de marchandises Canadien National a également mis au chômage technique 450 employés.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.