Accéder au contenu principal

Harvey Weinstein reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol

Harvey Weinstein demeure en détention provisoire jusqu'au prononcé de la peine, prévu le 11 mars.
Harvey Weinstein demeure en détention provisoire jusqu'au prononcé de la peine, prévu le 11 mars. REUTERS/Lucas Jackson

Le producteur de cinéma Harvey Weinstein a été jugé ce lundi 24 février coupable d'agression sexuelle et de viol, mais disculpé des accusations de comportement sexuel de « prédateur ».

Publicité

À l'issue d'un mois d'un procès ultra-médiatisé et cinq jours de délibérations, le jury de Manhattan a prononcé son verdict. Harvey Weinstein n'est pas reconnu coupable des circonstances aggravantes de comportement de prédateur et échappe ainsi à la prison à vie. Il est en revanche reconnu coupable de viol sur l'actrice Jessica Mann et d'agression sexuelle sur l'assistante de production Mimi Haleyi.

Dans la salle d'audience, Harvey Weinstein est visiblement sous le choc. A l’annonce du verdict, il se tourne vers ses avocats. « Quand le verdict est tombé, il n’a pas eu de réaction, pas pleuré ou quoi que ce soit, raconte maître Arthur Aidala. Il a juste répété : je suis innocent je suis innocent, comment cela peut-il m’arriver dans un pays comme les Etats-Unis ? Je suis innocent ! »

Harvey Weinstein a toujours maintenu son innocence, mais le jury en a donc décidé autrement. Le producteur déchu devrait donc encourir une peine allant de 5 ans à 25 ans de prison, indique notre correspondante à New York, Loubna Anaki. Ses avocats vont faire appel. Ils estiment que Harvey Weinstein a été victime de la médiatisation de son affaire.

Pour Gloria Allred, l’une des avocates des victimes ce verdict marque une nouvelle ère. « Les temps changent aux Etats-Unis. Nous sommes à l’heure des femmes fortes. Elles ne se laissent plus intimidées, parce qu’elles ne se tairont plus ! »

Beaucoup se demandaient si les douze membres du jury allaient condamner Harvey Weinstein. L'affaire était devenue le symbole de ces hommes puissants tombés dans le sillage du mouvement #MeToo. Le producteur avait toujours démenti toute agression sexuelle et maintenu qu'il s'agissait de relations consenties.

« Le verdict du jury envoie un puissant message au monde sur l'ampleur des progrès accomplis depuis que les femmes qui sont sorties du silence contre Weinstein ont déclenché un mouvement inarrêtable », a réagi le mouvement Time's Up, né dans la foulée de #MeToo pour lutter contre les agressions sexuelles au travail.

La peine d’Harvey Weinstein devrait être annoncée par le juge le 11 mars prochain.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.