Accéder au contenu principal

Mexique: 15 ans de prison pour un complice de l’assassinat de Javier Valdez

Des manifestants posent devant un portrait de du journaliste de l'AFP assassiné Javier Valdez, le 20 mai 2017 à Monterrey, dans le nord du Mexique.
Des manifestants posent devant un portrait de du journaliste de l'AFP assassiné Javier Valdez, le 20 mai 2017 à Monterrey, dans le nord du Mexique. REUTERS/Daniel Becerril

14 ans et huit mois de prison : la justice fédérale a rendu sa décision ce jeudi 27 février, trois ans après l'assassinat de ce collaborateur de l’AFP, spécialisé sur le narcotrafic. Sa mort avait provoqué une vague d’indignation internationale. Une condamnation inédite au Mexique.

Publicité

C'est la première fois que le parquet spécialisé dans les délits contre la liberté d'expression prononce une telle sentence. Et ce n'est pas le commanditaire de l'assassinat, mais un complice qui a été écroué. Heriberto Picos Barraza, surnommé « le Koala », avait servi de chauffeur aux deux hommes qui, le 15 mai 2017, ont assassiné en plein jour Javier Valdez, dans une rue de Culiacan, à l'ouest du Mexique.

Le journaliste de 50 ans, père de famille, sortait tout juste de son bureau de la revue Riodoce, qu'il avait fondée en 2003. Il s'est écroulé, le corps criblé de balles. Javier Valdez informait ses lecteurs sur les trafics et la corruption. Il était une source d'information précieuse dans un pays rongé par l'autocensure, où 10 journalistes ont été assassinés en 2019.

L'un des deux tireurs jugé en mars

L'affaire n'est pas close. L'un des deux tireurs a été appréhendé. Il a refusé de plaider coupable en échange d’une peine de 20 ans de prison. Il sera jugé en mars comme principal auteur de l’assassinat.

L'étau se resserre sur les responsables du meurtre de Javier Valdez. Selon l'accusation, l’assassinat aurait été commandité par le fils d’un narcotrafiquant, Damaso Lopez Serrano, furieux d’avoir été critiqué dans un article de Riodoce.

À lire aussi : Violence contre les journalistes au Mexique: l'enquête de Mago Torres

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.