Accéder au contenu principal

Taxes douanières: Trump reçoit Bolsonaro mais ne lui fait aucune promesse

Donald Trump lors d'un dîner de travail avec son homologue brésilien Jair Bolsonaro au complexe Mar-a-Lago à Palm Beach, en Floride, aux États-Unis, le 7 mars 2020.
Donald Trump lors d'un dîner de travail avec son homologue brésilien Jair Bolsonaro au complexe Mar-a-Lago à Palm Beach, en Floride, aux États-Unis, le 7 mars 2020. REUTERS/Tom Brenner

Le président brésilien est en visite pour quelques jours aux États-Unis. Samedi 7 mars, Jair Bolsonaro a été accueilli en Floride par son homologue Donald Trump pour un dîner où il a été question de coopération et de commerce. Il s'agit de la 13e fois en un an et demi que les deux hommes se voient.

Publicité

De notre correspondante à New York,

Les deux hommes se sont retrouvés pour un dîner spécialement organisé en l’honneur du président brésilien au complexe hôtelier de Mar-a-Lago de Donald Trump, en Floride.

Face aux photographes, tout sourire, Donald Trump a salué « l’amitié forte » qui le lie à son homologue brésilien. « Le Brésil l’adore, les États-Unis l’adorent. Il fait du bon boulot », a déclaré le président américain.

Interrogé sur les éventuels droits de douaneque les États-Unis imposeraient aux importations d’acier et d’aluminium brésiliens, Donald Trump a d’abord éludé la question, avant de répondre : « Je ne peux rien promettre ».

Dossier vénézuélien : recherche d'un appui

Il s'agit pourtant sans doute de l’une des raisons de la visite de Jair Bolsonaro : continuer de convaincre le président américain de ne pas imposer de nouvelles taxes.

Le Brésil est le deuxième fournisseur d’acier des États-Unis. Fin 2019, Donald Trump avait annoncé son intention d’imposer des taxes pour riposter à la dévaluation du réal brésilien avant de revenir sur sa décision.

Les deux hommes devraient également discuter de nouveaux accords commerciaux et de la préservation de la forêt amazonienne. De son côté, Donald Trump essaie d’obtenir le soutien du Brésil pour mettre la pression sur le président vénézuélien Nicolas Maduro.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.