Accéder au contenu principal

Coronavirus: la Maison Blanche minimise les risques d'une épidémie

Mike Pence à la Maison Blanche lors d'une conférence de presse sur le coronavirus le 10 mars 2020.
Mike Pence à la Maison Blanche lors d'une conférence de presse sur le coronavirus le 10 mars 2020. REUTERS/Jonathan Ernst

Aux États-Unis, le coronavirus perturbe la campagne des primaires démocrates. Les deux principaux candidats Joe Biden et Bernie Sanders ont annulé les meetings qu’ils devaient tenir ce mardi soir dans l’Ohio pour éviter la contagion. Mais l’exécutif lui semble prendre moins de précautions. Le président par exemple n'entend pas pour l'instant suspendre ses meetings.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

Depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus, le vice-président ne cesse de le répéter : « Pour tous les Américains, je veux le dire à nouveau, le risque de contracter le coronavirus reste bas », affirme Mike Pence.

Chargé de coordonner la gestion de la crise sanitaire, Mike Pence a annoncé la création d’un site gouvernemental qui dispense toutes les informations nécessaires liées au virus. On peut y lire que, par mesure de précaution, il faut éviter tout contact physique.

Mais interrogé sur les poignées de main que Donald Trump continue de distribuer à ses admirateurs, le vice-président déclare : « Dans notre travail, on serre les mains, quand quelqu’un veut vous serrer la main. Et je m’attends à ce que le président continue à le faire, je continuerai à le faire…Il s’agit juste d’une recommandation pour les Américains », a justifié Mike Pence.

La Maison Blanche a fait savoir qu’elle travaillait sur un plan d’aide aux entreprises affectées par l’épidémie, mais Donald Trump n’est pour l’instant pas parvenu à obtenir l’assentiment des élus républicains sur les réductions fiscales qu’il entend mettre en place.

Les grandes compagnies d’assurances se sont en revanche engagées à prendre en charge les tests de dépistage du coronavirus.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.