Accéder au contenu principal

«Le virus chinois»: la rhétorique de Trump inquiète la communauté asiatique américaine

Depuis le début de la pandémie du coronavirus, le président américain Donald Trump appelle le Covid-19: le «virus chinois».
Depuis le début de la pandémie du coronavirus, le président américain Donald Trump appelle le Covid-19: le «virus chinois». Doug Mills/Pool via REUTERS

Depuis le début de la pandémie, le président américain appelle le Covid-19 : le « virus chinois ». Cette semaine, Donald Trump a fini par accepter d’abandonner cette terminologie très contestée, mais son administration persiste à utiliser l’expression « virus de Wuhan » sur la scène internationale, provoquant l’ire de Pékin.

Publicité

De notre correspondant à San Francisco

« Tout le monde a compris que le virus vient de Chine, mais j’ai décidé de ne plus en faire toute une histoire », a expliqué Donald Trump sur Fox News le mardi 24 mars, tout en assurant ne pas regretter d’avoir utilisé cette expression. 

Le président s’est même fendu de deux tweets pour appeler au calme: « Il est très important de protéger notre communauté asiatique américaine, écrit-il. Ce n’est en aucune manière leur faute, ils travaillent avec nous pour nous en débarrasser ». Un usage du « ils » et du « nous » très excluant, qui lui a été largement reproché sur les réseaux sociaux. 

En tout cas, si depuis mardi Donald Trump appelle le virus par son nom, son chef de la diplomatie, lui, continue de le qualifier de « virus de Wuhan », provoquant la colère des autorités chinoises et l’embarras sur la scène internationale. 

Mercredi 25 mars, après la visioconférence des ministres des Affaires étrangères du G7, impossible de rédiger un communiqué final commun en raison de l’insistance de Mike Pompeo d’y inscrire l’expression « virus de Wuhan ». Ce à quoi se refusent tous les autres membres du G7. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.