Accéder au contenu principal

Coronavirus: les PME américaines ont déjà sollicité 5,4 milliards de dollars d'aide

La banque Wells Fargo a indiqué qu'elle travaillait aussi vite que possible pour mettre en place le dispositif d'aide fédéral.
La banque Wells Fargo a indiqué qu'elle travaillait aussi vite que possible pour mettre en place le dispositif d'aide fédéral. REUTERS/Jeenah Moon

Plus de 5,4 milliards de dollars de prêts ont été d'ores et déjà demandés par les petites et moyennes entreprises américaines. Cet argent fait partie du méga-plan de 2 000 milliards destiné à soutenir l'économie face à la pandémie de coronavirus.

Publicité

Les prêts, dont le montant total pourra atteindre 350 milliards de dollars, devraient permettre aux petites et moyennes entreprises de payer notamment les salaires de leurs employés. Les entreprises qui auront recours à ce dispositif et qui s'abstiendront de licencier verront leur dette annulée.

Si cet argent devait s'avérer insuffisant, Steven Mnuchin, le secrétaire américain au Trésor, a promis de demander plus de liquidités aux Congrès.

►À lire aussi : Coronavirus: le plan d’aide historique des États-Unis à l’économie, et après ?

La plupart des demandes de prêts ont été déposées auprès des banques locales. Les plus grands établissements américains ont mis en avant les difficultés administratives qui les auraient empêchés de mettre en place le dispositif fédéral. Ainsi, JPMorganChase a indiqué sur son site qu'elle n'était pas en mesure de commencer tout de suite à collecter les demandes. Wells Fargo a, pour sa part, affirmé travailler aussi vite que possible pour être prête.

Ces fonds sont censés contrer la crise économique qui fait suite à la crise du Covid-19. En mars, le taux de chômage est monté aux États-Unis à 4,4%, niveau record en plus de dix ans.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.