Accéder au contenu principal

Venezuela: mobilisation internationale pour les réfugiés

Une famille vénézulienne traversant la frontière avec le Brésil pour y trouver refuge (illustration).
Une famille vénézulienne traversant la frontière avec le Brésil pour y trouver refuge (illustration). AFP Photos/Nelson Almeida

L'Union européenne et l'Espagne, organisateurs de cette conférence des donateurs, ont recueilli pour près de 3 milliards d'euros de promesse d'aide pour les millions de Vénézuéliens qui ont fui la crise dans leur pays.

Publicité

Près de 60 pays et des institutions financières ont participé à cette vidéoconférence de trois heures et demie hier mardi, organisée conjointement par l’Union européenne et l’Espagne, avec le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés et l'Organisation internationale pour les migrations.

L'Union européenne et l'Espagne devraient mobiliser quelque 2,8 milliards d'euros pour aider les millions de Vénézuéliens qui ont fui la crise, dont 653 millions de dollars de dons. L'UE apportera la moitié de cette somme, a précisé le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell. L'Espagne, pays co-organisateur de la rencontre, apporte elle dans la corbeille 5O millions d'euros qui seront versés sur trois ans.

Une crise humanitaire négligée selon le HCR

Il s'agissait de réunir des fonds pour soutenir les Vénézuéliens qui se sont réfugiés dans de nombreux pays voisins d’Amérique latine. Rappelons que quelque 4,9 millions de Vénézuéliens ont quitté leur pays depuis fin 2015 pour échapper à la crise politique et économique. La Colombie recense environ 1,7 million de migrants vénézuéliens. Viennent ensuite le Pérou, l’Equateur, le Chili et le Brésil.

« Cette conférence a permis de mettre un coup de projecteur sur une crise humanitaire négligée », a insisté le haut commissaire aux réfugiés Filipo Grandi. Les systèmes de santé et d'éducation des pays d'accueil sont soumis à rude épreuve en ces temps de pandémie de Covid-19. 

« Chaque pays donateur décidera la part de sa contribution destinée au pays d'accueil des réfugiés vénézuéliens et celle destinée à améliorer la situation dans le pays », a encore précisé Josep Borrell. C'est le Canada qui accueillera la prochaine conférence des donateurs prévue pour le début de l’année prochaine.

(Avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.