Accéder au contenu principal

Coronavirus: le Mexique franchit la barre des 20000 morts

Une famille enterre le corps d'une femme décédée du coronavirus dans la banlieue de Mexico le 19 juin 2020.
Une famille enterre le corps d'une femme décédée du coronavirus dans la banlieue de Mexico le 19 juin 2020. REUTERS/Henry Romero

Le Mexique a franchi vendredi 19 juin la barre des 20 000 décès dus au coronavirus. Les autorités recensent aussi plus de 170 000 cas confirmés de Covid. Le pays est pris en tenaille entre la nécessité de relancer l’économie et une épidémie bien plus tenace que prévu.

Publicité

Avec notre correspondante à Mexico, Alix Hardy

Rétrospectivement, les premiers pronostics des autorités apparaissent désormais bien optimistes. Le Mexique tablait initialement sur un maximum de 6 000 morts. Les autorités évoquent maintenant jusqu’à 35 000 décès et d’autres experts font des projections plus lourdes encore.

Le Mexique attend toujours de franchir ce fameux pic de contagions qui indiquerait que l’épidémie est sur la descente. Mais jusqu’ici, la pandémie n’a donné aucun signe d’affaiblissement.

Pourtant les autorités prônent depuis début juin une réouverture progressive du pays. Depuis le début de la pandémie, elles tentent de concilier santé et économie dans un pays où plus de la moitié des travailleurs vivent au jour le jour. Après deux mois et demi de confinement, ce sont désormais les 32 Etats qui sont chargés de définir à quelles conditions ils vont rouvrir. 

Sauf que le Mexique est l’un des pays qui teste le moins au monde. Il n’a donc qu’une vision très parcellaire de l’épidémie. Jusqu’ici, le pays a échappé à la saturation de ses hôpitaux mais rouvrir là où il ne faut pas pourrait changer la donne et faire grossir encore le bilan de décès déjà très lourd du pays.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.