Accéder au contenu principal
Etats-Unis / Elections de mi-mandat

Revivez la nuit électorale américaine

Les républicains sont en passe de remporter une large majorité à la Chambre des représentants, en revanche, le Sénat restera sous contrôle démocrate. Retrouvez, heure par heure, les principaux événements d’une nuit d’attente des résultats des élections de mi-mandat aux Etats-Unis. Rafraîchissez régulièrement l'affichage de cet article pour voir les dernières informations.

Publicité

Les dernières estimations

Le dernier point sur les résultats avec notre envoyé spécial permanent, Raphaël Reynes
Au Sénat : Le Parti démocrate remporte une victoire symbolique au Nevada puisque le chef de la majorité démocrate du Sénat, Harry Reid, menacé par la candidate républicaine Sharron Angle, qui avait reçu le soutien du Tea Party et notamment de Sarah Palin, est parvenu malgré tout à conserver son siège. Une bonne nouvelle pour le camp de Barack Obama. Mais elle ne parviendra pas à faire oublier les sévères défaites enregistrées ailleurs dans le pays : l’Illinois, ancien fief du président Barack Obama, bascule ainsi dans le camp républicain. En Pennsylvanie, le démocrate Joe Sestak s’incline face à son rival Pat Toomey. Le Wisconsin, le Dakota du Nord, l’Indiana, l’Arkansas basculent également.
Mais le Sénat reste malgré tout aux mains des démocrates. Les républicains avaient besoin de 10 sièges pour prendre la majorité. Ils n’en auront que 7 ou 8. On attend encore les résultats de Washington ou du Colorado où le dépouillement tarde à désigner le vainqueur.

Une miltante républicaine laisse éclater sa joie à Greenwood Village dans le Colorado.
Une miltante républicaine laisse éclater sa joie à Greenwood Village dans le Colorado. REUTERS/Mark Leffingwell

A la Chambre des Représentants en revanche, c’est un raz-de-marée rouge qui s’est produit. Selon certaines estimations, les républicains pourraient prendre 60 sièges aux démocrates, ce qui serait du jamais vu depuis la fin des années 40. ils disposeraient ainsi une majorité d’une vingtaine de sièges à la chambre basse, de quoi bloquer un certain nombre de réformes promises par Barack Obama durant sa campagne et annuler un certain nombre de celles qui ont déjà été engagées, comme ils ont promis de le faire. La Chambre des Représentants change de président : Nancy Pelosi qui présidait la chambre depuis 2007 devrait laisser la place à John Boehner. Cet élu de l’Ohio s’est entretenu par téléphone avec Barack Obama tout à l’heure. Une conversation brève mais « cordiale et agréable » selon l’entourage des deux hommes. La Maison Blanche indique même que le président se dit « impatient » de travailler avec son opposition républicaine. Peut-être le signe que le président voit aussi dans cette défaite l’occasion de mettre ceux qui ont été ses adversaires acharnés pendant deux ans au pied du mur.

7h45 TU : De nombreuses raisons peuvent expliquer la défaite des démocrates et de Barack Obama à ces élections de mi-mandat, mais c'est avant tout la crise économique qui aura joué un rôle majeur dans le choix des électeurs.

L'économie était le sujet de campagne n°1, mais aussi 2, 3 et 4...

6h55 TU: Barack Obama a indiqué qu'il souhaitait trouver un terrain d'entente avec les républicains, désormais majoritaires à la chambre. Comment le président et son opposition peuvent-ils travailler ensemble ? Réponse de Justin Vaisse sur notre antenne :

Ils peuvent trouver des terrains d'accord mais Barack Obama va surtout s'employer à protéger son bilan

6h00 TU : durant la campagne, une autre tendance de droite, celle des ultra conservateur du Tea Party, a émergé. Au moins deux candidats issus de ce courant politique vont faire leur entrée au Sénat, à l'image de Marco Rubio, élu en Floride.

Notre pays va dans la mauvaise direction et c'est la faute des républicains et des démocrates.

Le républicain Mark Kirk, nouveau sénateur de l'Illinois, l'ancien fief de Barack Obama.
Le républicain Mark Kirk, nouveau sénateur de l'Illinois, l'ancien fief de Barack Obama. REUTERS/Jeff Haynes

5h10 TU : le point sur les derniers résultats avec notre envoyée spéciale, Michèle Gayral
Après une incertitude de plusieurs heures durant lesquelles le dépouillement n’arrivait pas à départager Alexi Giannoulias, le démocrate et Mark Kirk, le républicain, finalement c’est le second qui l’a emporté de justesse pour le poste de sénateur dans l’Etat de l’Illinois, infligeant un revers cuisant, non seulement à son adversaire direct, mais aussi à celui qui est désormais son prestigieux prédécesseur à cette fonction, Barack Obama.
Autre mauvaise nouvelle pour les démocrates : le coude-à-coude qui se prolongeait également en Pennsylvanie pour le siège jusqu’ici démocrate, s’est finalement soldé par une victoire républicaine, ce qui porte à 6 les gains réalisés au Sénat par l’opposition au président Obama. Mais il faudrait 10 sièges aux républicains pour emporter la majorité. Or son autre cible majeure au Sénat, Harry Reid, vient d’échapper à l’OPA lancée sur le siège qu’il occupe depuis 1986 dans le Nevada, par sa rivale Sharron Angle, proche des Tea Parties.
Quant à l’autre sénateur démocrate vétéran qu’est Barbara Boxer en Californie, elle a elle aussi réussi à se maintenir à son poste. Cela place désormais clairement le Sénat hors de portée des républicains. Les victoires finalement très limitées remportées sur le terrain par les Tea Parties (3 sièges pour l’instant au Sénat) vont vraisemblablement conduire les républicains à s’interroger sur l’intérêt peut-être relatif qu’a représenté cette faction à la fois très remuante et très radicale du mouvement.

5h00 TU : La Maison Blanche confirme les contacts entre Barack Obama et le leader républicain. Selon le communiqué, le président américain a annoncé aux leaders républicains qu'il souhaitait trouver un terrain d'entente avec eux après leur large victoire à la Chambre des représentants.

4h50 TU : Le président Barack Obama a appelé le leader républicain John Boehner au téléphone pour discuter de l'emploi et de la réduction des dépenses publiques, selon l'entourage de Boehner.

4h35 TU : Le démocrate Jerry Brown succéde au républicain Arnold Schwarzenegger au poste de gouverneur de Californie. Il a battu  la célèbre femme d'affaires Meg Whitman, ex-dirigeante d'eBay.

4h25 TU: l'ancien Etat de Barack Obama, l'Illinois, tomberait dans le camp républicain selon NBC avec l'élection de Mark Kirk. En revanche Harry Reid, chef de file du groupe démocrate au Sénat, serait réélu dans le Nevada.

4h05 : le point des résultats avec notre envoyée spéciale, Michèle Gayral :
Les républicains sont désormais assurés de gagner la Chambre des Représentants. Ils gagnent au moins 50 sièges - sans doute 52 – de plus qu’actuellement, alors que 39 sièges leur suffisaient pour changer la majorité à leur profit. Le sort de Nancy Pelosi en tant que présidente de la chambre basse, sur le départ, est maintenant scellé, alors que son successeur pressenti, le républicain John Boehner, est déjà en train de prendre ses marques.

Quant au Sénat, les résultats qui tombent peu à peu portent à la fois leur lot de mauvaises, et d’un peu moins mauvaises nouvelles pour les démocrates. Il y a d’abord ces 4 sièges qui sont bel et bien perdus désormais au bénéfice des républicains : le Dakota du Nord, le Wisconsin, l’Indiana et l’Arkansas. Et puis il ya ces trois autres sièges où les candidats restent désespérément au coude-à-coude : le très emblématique Illinois, la Pennsylvanie, et l’Etat de Washington. Un espoir un peu plus ferme cependant se dessine dans l’Etat de l’Indiana où le démocrate résiste bien à sa rivale du Tea Party, de même qu’en Californie, Barbara Boxer devrait être élue. La présence démocrate au Sénat, quoique rétrécie devrait donc rester majoritaire.
Les gouverneurs enfin sont sur la sellette : parmi les 37 postes mis en jeu ce mardi, les républicains en ont déjà pris 8 aux démocrates, rompant nettement l’équilibre en leur faveur alors que les chefs des exécutifs des Etats vont notamment jouer un rôle important dans les redécoupages électoraux d’ici 2012.

4h00 : selon le républicain John Boehner, futur président probable de la Chambre des représentants, les électeurs américains ont fait savoir à Barack Obama qu'il devait «changer de cap».

3h50 TU : nouvelles projections sur les télévisions américaines. La majorité au Sénat échapperait de peu aux Républicains. En revanche, les démocrates auraient largement perdu la Chambre des Représentants ; la projection de MSNBC donne 241 sièges au final pour les républicains, quand la majorité est à 218 élus.

3h38 TU : en marge des scrutins principaux (Sénat, Représentants, gouverneurs), la Californie se prononçait sur la proposition 19 qui proposait la légalisation du cannabis. Selon plusieurs médias américains, cette proposition aurait été repoussée par les électeurs Californiens.

03h25 TU : 37 des 50 gouverneurs sont renouvelés lors de ces élections de mi-mandat. Les républicains s'emparent d'ores et déjà de sept Etats jusque là dirigés par les démocrates : le Kansas, le Michigan, l'Oklahoma, la Pennsylvanie, le Tennessee, le Wisconsin et le Wyoming.

03h10 TU :
la démocrate Barbara Boxer est donnée gagnante pour un siège de sénatrice en Californie face à la républicaine Carly Fiona.

02h40 TU : la républicaine Susana Martinez est élue gouverneure du Nouveau-Mexique ce qui fait d'elle la première femme gouverneure d'origine hispanique. Dans l'Etat du Wisconsin, le républicain et homme d'affaires Ron Johnson remporte un siège de sénateur au détriment du démocrate, et sénateur sortant, Russ Feingold (médias). C'est le quatrième siège de sénateur remporté par les républicains.

02h27 TU : la victoire annoncée (médias) du démocrate Joe Machin en Virginie occidentale laisse à penser que les républicains ne pourront sans doute pas s'imposer au Sénat et gagner les dix sièges dont ils avaient besoin pour l'emporter. A cette heure, ils se sont emparés «seulement» de 3 sièges.

01h50 TU : selon les projections des médias américains, les républicains sont en mesure de remporter la majorité à la Chambre des représentants. Pour la chaîne CNN, l'opposition aurait remporté haut la main les 39 sièges dont elle avait besoin pour reprendre le contrôle de la Chambre. Ils auraient remporté une cinquantaine de sièges supplémentaires. Les premiers résultats sont donc conformes aux pronostics des sondages mais les bureaux de votes ne fermeront, sur la côte ouest, qu'à 03h00 TU.

01h40 TU : dans l'Etat de New York, le démocrate Andrew Cuomo, candidat au poste de gouverneur, a battu le républicain Carl Paladino. Cet Etat reste donc démocrate puisqu'il était gouverné par un autre démocrate, David Peterson, qui ne se représentait pas. Concernant les élections sénatoriales, les deux candidats démocrates,  Kirsten Gillibrand et Charles Schumer ont été élus (médias).

 

Quelques militants démocrates et républicains sont attroupés devant l'église de Popes Head, à quelques kilomètres au sud de Fairfax. Le bureau de vote se trouve à l'intérieur du bâtiment et chaque fois qu'électeur arrive, les militants lui tendent un tract. Un bulletin factice en faveur du candidat de leur parti...

Sortie de bureau de vote à Fairfax .
Sortie de bureau de vote à Fairfax . RFI / Marc Fichet

00h40 TU : les républicains ont pris un second siège aux démocrates en gagnant l'Arkansas. La sénatrice sortante Blanche Lincoln a été battue par John Boozman.

Dans la permanence électorale de Meg Withman à Oakland, l'ambiance est tendue... les militants présents ne sont pas autorisés à parler aux journalistes. Pas d'interviews avant les résultats de la soirée...

Mercredi 3 novembre, 00h10 TU : un nouveau candidat républicain soutenu par le Tea party, Marco Rubio, a été élu en Floride. L'Etat était déjà détenu par les républicains. L'Etat du Delaware resterait lui démocrate selon les projections des médias. Chris Coon  battrait la candidate soutenue par le Tea party, Christine O'Donnell.

23h51 TU : le Kentucky reste républicain. Les électeurs ont désigné Rand Paul, candidat soutenu par le Tea Party. Celui-ci devient d'ailleurs le premier membre de ce mouvement ultra conservateur à siéger au Sénat. Il succède à un autre républicain Jim Bunning qu ise retirait.

23h30 TU : dans l'Indiana, les républicains prennent un premier siège aux démocrates. Dan Coats, candidat républicain a pris l'avantage sur son rival, Brad Ellsworth, avec plus de 15 points d'avance. Le sigèe était précédemment occupé par un démocrate, Evan Bayh.

19h30 TU : A Chicago, fief de M. Obama dont l'ancien siège de sénateur fait l'objet d'une âpre bataille, de nombreux électeurs s'étaient déplacés dès le début de la matinée, avant d'entamer leur journée de travail, a indiqué Jim Allen, porte-parole de la commission électorale de la ville. « Nous avons constaté des chiffres (de participation) élevés dans la matinée », a-t-il dit. « Reste à voir si cela se confirmera en fin d'après-midi et en début de soirée ».

Dans la banlieue de Chicago, des files d'attente étaient visibles dans certains bureaux de vote, a indiqué de son côté Courtney Greeve, une porte-parole du comté de Cook. Le Minnesota (nord), l'Etat américain où le taux de participation est généralement le plus élevé, a enregistré « une participation vraiment forte le matin », selon le secrétaire d'Etat Mark Ritchie, expliquant le phénomène par une « météo idéale » et le fait que plusieurs postes mis en jeu sont « vraiment disputés ».

De nombreux votants s'étaient également déplacés dans le Wisconsin (nord), le Kentucky (centre-est), en Caroline du Nord (sud-est), dans l'Etat de New York, dans le Missouri (centre) et en Virginie (est). En revanche, la participation semblait « modérée mais stable » dans l'Ohio (nord), selon Kevin Kidder, un porte-parole de l'Etat. Et dans le Maryland (est), la participation pourrait être inférieure à sa moyenne d'environ 57%, selon Linda Lamone, une responsable de l'organisation des élections dans cet Etat.

En Californie, on sent très nettement la nervosité dans le camp républicain et une joie, peut-être précoce, chez les démocrates. Ce matin, les gens se sont déplacés très tôt dans les bureaux de vote avant de partir au travail. Deux duels importants se jouent aujourd’hui ici en Californie, l’un pour la succession d’Arnold Schwarzenegger au poste du gouverneur. L’autre pour le poste de sénateur. Et dans les deux cas, ce sont des femmes d’affaires qui veulent conquérir ce bastion démocrate qu’est la Californie.

17H TU : Barack Obama tente jusqu’au bout de convaincre les électeurs de ne pas sanctionner son administration. Le président enchaîne les entretiens sur des radios régionales (Los Angeles, Las Vegas, Chicago, Floride). Sur KPWR-FM, il déclare « En général, les choses se sont améliorées ces deux dernières années. La question est de savoir si nous pouvons poursuivre sur cette lancée. Mais nous ne pourrons le faire que si j'ai des amis et des alliés au Congrès ». 

Mardi 2 novembre, 10H Temps universel : ouverture des premiers bureaux de vote (6H, heure locale) dans huit Etats de l’Est des Etats-Unis. Les derniers bureaux, , situés aux îles Hawaii et en Alaska, fermeront à minuit heure locale
(mercredi 04H TU).

Dossier spécial: à mi-mandat, Obama contraint à la cohabitation

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.