Accéder au contenu principal
Etats-Unis / Laos

Mort de l'ancien général Vang Pao, figure controversée de la guerre du Vietnam

Le général Vang Pao est mort le 6 janvier à Los Angeles à l'âge de 81 ans.
Le général Vang Pao est mort le 6 janvier à Los Angeles à l'âge de 81 ans. TV5

Le général laotien Vang Pao est mort en exil aux Etats-Unis à l'âge de 81 ans. Membre de l'ethnie Hmong, il a incarné tout au long de sa vie la résistance au communisme pendant les guerres qui ont ravagé le Sud-Est asiatique jusqu'en 1975.

Publicité

C'est un vieux soldat en exil qui vient de s'éteindre en Californie. Vang Pao a passé sa vie à combattre contre les Japonais, lors de la Seconde Guerre mondiale, puis dans l'armée française durant la guerre coloniale. Il sera le premier général hmong de l'armée royale laotienne pour finir dans l'armée secrète de la CIA, pendant la guerre américaine du Vietnam.

Personnage controversé, c'est un expert de la guerre contre-insurrectionnelle et, pour Washington, ce fut un allié remarquable.

Mais il fut aussi le combattant d'une cause perdue, traître à sa patrie selon le régime communiste laotien dont il a tenté vainement d'entraver la conquête du pouvoir. Ce fut un chef d'Etat en exil pour ses plus fervents soutiens. Il aura donc jusqu'au bout incarné la résistance et soutenu le projet (autant dire le rêve) d'un retour impossible. D'ailleurs, il n'a certainement pas cessé de comploter, d'entretenir des réseaux, de soutenir et financer la guérilla désespérée des Hmongs. Et ses tentatives pour déstabiliser le régime de Vientiane n'auront d'autre résultat que d'entretenir une résistance chimérique, en même temps que la paranoïa du régime et de renforcer les persécutions contre les membres de sa communauté.

Vang Pao comptait parmi les derniers acteurs d'un épisode politique particulièrement douloureux, tragique, de l'histoire du XXème siècle. C'est une page qui se tourne difficilement.

Aujourd'hui on compte environ 250 000 Hmongs en exil aux Etats-Unis.

Archives :

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.