Accéder au contenu principal
Cuba

A Cuba, le nouveau comité central affiche sa diversité

Raul Castro succède à son frère Fidel à la tête du Parti communiste cubain
Raul Castro succède à son frère Fidel à la tête du Parti communiste cubain REUTERS/Desmond Boylan

Raul Castro succède officiellement à son frère Fidel à la tête du Parti communiste cubain. Le 6e congrès du parti unique s'est achevé hier, mardi 19 avril 2011, en présence du Lider maximo. Le bureau politique du parti compte désormais 15 membres, contre 19 auparavant, mais il reste dominé par l'ancienne garde castriste. Le comité central compte en revanche désormais plus de femmes, de Noirs et de métis.

Publicité

Avec notre envoyée spéciale à La Havane, Michèle Gayral

Quand les membres du comité central nouvellement élus ont été invités à se lever, les uns après les autres, face à la tribune où siégeaient Raoul et Fidel Castro, l’impression confirmait les engagements : que de femmes ! Au milieu des hommes, parmi lesquels les vieux généraux et commandants de la révolution, on ne voyait qu’elles. Jeunes, noires, elles cumulaient tous ces critères au goût du jour.

Raul Castro n’a d’ailleurs pas hésité à donner de nombreuses précisions pour évoquer la nouvelle composition du comité. « Au comité central, qui se compose de 115 membres, 48 sont des femmes. Cela équivaut à 41,7% de ses membres et ça fait plus que tripler la proportion des femmes par rapport au précédent congrès. Quant aux Noirs et aux métis, ils sont 36, augmentant leur représentation de 10%. Nous avons fait un premier pas », a déclaré le nouveau dirigeant du parti.

Un tout premier pas en effet. Car les vieux compagnons de route continuent de dominer très largement les instances dirigeantes du comité central. Mais, Raul Castro s’est engagé à ce qu’une conférence nationale du Parti communiste y remédie dès janvier prochain.


Les 1 000 délégués réunis à La Havane ont adopté plus de 300 mesures économiques pour réformer le régime. Parmi elles, la possibilité de vendre ou d'acheter un logement.

"La société évolue, l'économie évolue et les lois doivent aussi évoluer".

Nouvelle loi sur le logement à Cuba

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.