Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Obama demande une rallonge budgétaire pour les catastrophes naturelles

Le président américain Barack Obama.
Le président américain Barack Obama. Reuters

Dans une lettre adressée au président de la Chambre des représentants John Boehner, le président Obama a demandé aux élus d’approuver une rallonge d’un peu plus de 5 milliards de dollars pour aider les victimes de catastrophes naturelles.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Tornades, ouragans, inondations, incendies, l’été a été cruel pour l’Amérique. Dans bien des cas, le président Obama a accordé aux régions affectées l’aide fédérale. Celle-ci est distribuée par la FEMA, l’agence chargée des situations d’urgence. Or le budget de celle-ci est pratiquement épuisé.

La demande d’une rallonge de la Maison Blanche rejoint celle du chef de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid, qui mercredi avait réclamé l’adoption rapide d’une enveloppe de 6 milliards de dollars notamment pour les victimes de l’ouragan Irène qui a dévasté la côte Est.

Le sénateur avait protesté contre une remarque du numéro 2 de la Chambre, le républicain Eric Cantor qui avait donné l’impression que toute rallonge pour répondre aux catastrophes naturelles devrait être compensée par des coupes dans d’autres secteurs afin de réduire le déficit.

La demande du président Obama, s’ajoutant à celle du sénateur Reid place les républicains dans une position délicate: peuvent-ils refuser au nom de la rigueur qu’ils réclament les fonds dont ont besoin des millions d’Américains? Est-ce une bonne stratégie électorale? D’autant que le nouveau favori pour l’investiture de leur parti, Rick Perry est le gouverneur du Texas, un Etat ravagé par des incendies qui pourrait bien avoir besoin de l’assistance de la FEMA.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.