Accéder au contenu principal
Pérou

Un chef du Sentier lumineux capturé au Pérou

Artemio, ancien chef du Sentier lumineux, peu après sa capture par les forces de l’ordre du Pérou, le 12 février 2012.
Artemio, ancien chef du Sentier lumineux, peu après sa capture par les forces de l’ordre du Pérou, le 12 février 2012. REUTERS/Pilar Olivares

Au Pérou, les autorités viennent de capturer l’un des deux derniers leaders historiques de la sanglante guérilla du Parti communiste péruvien, Sentier lumineux. Grièvement blessé après un combat contre les forces de l’ordre, le camarade « Artemio » a été transféré à Lima. C’est le premier vrai succès du président Ollanta Humala sur le front de la lutte contre la guérilla.

Publicité

Avec notre correspondant à Quito, Eric Samson

Grièvement blessé au bras droit, Artemio, de son vrai nom José Flores, a été abandonné par ses deux derniers hommes dans une cabane au beau milieu de la jungle. Il n’a pas résisté à la patrouille militaire qui le cherchait depuis dimanche matin. Artemio a été conduit à Lima où il est actuellement soigné dans les locaux de l’hôpital de la police. Il sera ensuite jugé avec à la clef une probable condamnation à la prison à perpétuité.

Même si le Sentier lumineux n’est plus que l’ombre de lui-même depuis l’arrestation de son fondateur Abimael Guzman en septembre 1992, Artémio était le dernier membre encore en liberté de l’ultime Comité central nommé par Guzman lui-même. Après une enfance pauvre dans le Sud du pays, il avait été chargé de développer l’emprise du Sentier dans la vallée du Haut Huallaga, à l’époque la première zone de production de feuille de coca au monde. Depuis 2004, Artemio agissait plus comme un trafiquant de drogue que comme un militant politique.

Sa capture est la fin d’une aventure qu’il avait lui-même prédit. Il y a quelques mois, le leader sentiériste avait reconnu lors d’une entrevue avec quelques journalistes que la guerre populaire « était perdue ». Il avait demandé au gouvernement de négocier sa reddition sans recevoir de réponse.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.