Accéder au contenu principal
Venezuela

Venezuela: Maduro remplace Chavez pour le discours sur l’état de la nation

Nicolas Maduro, le vice-président du Venezuela lors de son discours devant l'Assemblée nationale, le 15 janvier 2013.
Nicolas Maduro, le vice-président du Venezuela lors de son discours devant l'Assemblée nationale, le 15 janvier 2013. REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

Le président Hugo Chavez est toujours à Cuba où il soigne son cancer depuis mi-décembre. À Caracas, le vice-président Nicolas Maduro s’est rendu à l’Assemblée nationale pour le traditionnel discours de bilan de l'année passée. Une façon de s’imposer progressivement comme le nouvel homme fort du Venezuela.

Publicité

Avec notre correspondant à Caracas,  Pierre-Philippe Berson

Nicolas Maduro n’a pas cherché à rivaliser avec son prédécesseur. Pour ce discours traditionnel sur le bilan de l’année passée, Hugo Chavez, avait parlé pendant neuf heures il y a tout juste un an. Le vice-président s'est contenté mardi de quelques minutes devant l’Assemblée nationale.

« On sait tous pourquoi le président n’est pas là personnellement. Mais comme le prévoit le texte, ce message peut être transmis par le président ou par le vice-président. Nous respectons donc parfaitement la Constitution, nous la suivons à la lettre ! ».

Plusieurs députés de l’opposition on quitté l’hémicycle, exigeant que soit reconnue la vacance du pouvoir. Hugo Chavez est parti à Cuba il y a plus d’un mois, et le tribunal suprême de justice, la plus haute instance juridique du pays, lui a octroyé le droit de rester indéfiniment à La Havane, sans reconnaître un quelconque vide du pouvoir.

Nicolas Maduro qui conjuguait les fonctions de vice-président et ministre des Affaires étrangères vient de déléguer cette dernière fonction à Elias Jaua, un universitaire très proche d’Hugo Chavez. Une façon pour Nicolas Maduro de se consacrer à la présidence par intérim. Une fonction qui pourrait être amenée à se prolonger. Les dernières nouvelles sur la santé d’Hugo Chavez évoquent un état stationnaire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.