Accéder au contenu principal
Argentine

Argentine: l’ex-président Carlos Menem condamné à sept ans de prison ferme

L'ex-président argentin Carlos Menem (au centre), condamné à sept ans de prison ferme.
L'ex-président argentin Carlos Menem (au centre), condamné à sept ans de prison ferme. DANIEL VIDES / NA / AFP

La sentence est historique en Argentine : l’ancien président Carlos Menem a été condamné dans une affaire de vente illégale d’armes dans les années 1990. Menem, qui a été au pouvoir entre 1989 et 1999 et dont la présidence avait été marquée par de nombreux scandales, avait, de non-lieu en relaxe, échappé jusqu’ici à la justice de son pays.

Publicité

Avec notre correspondant à Buenos Aires, Jean-Louis Buchet

Sept ans pour Carlos Menem, cinq pour son ancien ministre de la Défense Oscar Camilión, tous deux condamnés pour contrebande aggravée dans une affaire de vente illégale d’armes à l’Equateur et à la Croatie. C’est historique : pour la première fois depuis le rétablissement de la démocratie en Argentine il y a trente ans, un ancien président écope d’une peine de prison ferme. Le tribunal a également demandé que soit levée l’immunité parlementaire de Carlos Menem, aujourd’hui sénateur, afin qu’il aille effectivement en prison.

Cette affaire de vente illégale d’armes, qui a démarré il y a dix-huit ans, est l’un des plus importants scandales de la présidence de Menem. Entre 1991 et 1995, 6 500 tonnes de matériel militaire avaient été envoyées à la Croatie et à l’Equateur, sous couvert de fausses destinations. En violation de traités et d’embargos internationaux, ces pays étant alors en guerre. Trois décrets secrets, signés par le président et le ministre de la Défense, avaient autorisé l’opération.

Mais Carlos Menem peut encore échapper à la prison. S’il fait appel, il faudra attendre que la Cour suprême confirme la sentence. Par ailleurs, la levée de son immunité parlementaire peut prendre du temps. Enfin, ses 82 ans lui permettent de demander de remplir la peine à son domicile.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.