Accéder au contenu principal
Chili / Politique

Chili: deux femmes pour un fauteuil présidentiel

Evelyn Matthei, candidate de la droite au scrutin présidentiel de novembre prochain au Chili.
Evelyn Matthei, candidate de la droite au scrutin présidentiel de novembre prochain au Chili. www.emol.com

Au Chili, une partie de la droite, le parti UDI d’extrême droite, a nommé une femme pour affronter l’ancienne présidente Michelle Bachelet à la présidentielle de novembre : Evelyn Matthei, l’actuelle ministre du Travail. Un duel très féminin dans un pays pourtant connu pour son machisme.

Publicité

Avec notre correspondante à Santiago,Claire Martin

«Je crois que Michelle Bachelet est un personnage qui a changé l’histoire du Chili parce qu’elle est femme.» La socialiste charismatique, donnée favorite dans les sondages pour la prochaine présidentielle, a certainement ouvert une fenêtre pour les Chiliennes.

Hernan Aratea est à 45 ans agent de sécurité. Pour lui, la nomination d’Evelyn Matthei par son parti démontre une évolution des mentalités. « Ça démontre ainsi que les femmes ont fait beaucoup d'autres choses, comme travailler dans les mines par exemple. C’était un travail masculin, aujourd’hui, les femmes y travaillent aussi. Et les hommes ont accepté, nous avons accepté que les femmes s’épanouissent en tant que personnes et en tant que travailleuses, pas seulement comme femmes au foyer. »

Une culture matriarcale

La droite tente de récupérer, avec Evelyn Matthei, un peu de la popularité de Michelle Bachelet. Non seulement le vote féminin, mais la confiance des Chiliens dans le fait que les femmes auraient une vision plus sociale, dans un contexte de mécontentement social.

Une stratégie que comprend Cristian Carrasco, étudiant de 25 ans, même si lui ne se sent représenté ni par l’une, ni par l’autre, comme la plupart des jeunes. « Je crois qu’il y a une culture matriarcale assez forte au Chili, l’homme inspire plus de méfiance. Il faut dire que nous sommes ici élevés par nos mères »  explique-t-il. De fait au Chili, le père est souvent absent de la maison. Un quart des foyers du pays est composé d’une mère seule avec ses enfants.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.