Accéder au contenu principal
EQUATEUR

Pollution: victoire judiciaire de Chevron sur l’Equateur

Le groupe pétrolier a été condamné en 2011 par la cour de la province de Sucumbios à une amende de 9,5 milliards de dollars.
Le groupe pétrolier a été condamné en 2011 par la cour de la province de Sucumbios à une amende de 9,5 milliards de dollars. Getty Images/Justin Sullivan

Poursuivi pour pollution dans la forêt amazonienne, Chevron gagne une manche face à l'Equateur. La justice des Etats-Unis a donné raison au groupe pétrolier américain qui estime que le jugement équatorien lui ayant infligé une amende record de 9,5 milliards de dollars pour pollution était entachée d'irrégularités.

Publicité

Il a fallu six semaines d'audience au juge new-yorkais Lewis Kaplan pour conclure que les avocats des plaignants ont corrompu le juge équatorien chargé de l'affaire et ont falsifié certaines preuves. Si dans ce dossier, le magistrat reconnaît la cause juste des plaignants, il estime en revanche que le jugement en Equateur a été obtenu par des moyens frauduleux.

Appel des plaignants

Mécontents, les quelque 30 000 plaignants ont décidé de faire appel immédiatement. Parallèlement, ils espèrent obtenir la saisie des actifs de Chevron au Brésil, en Argentine et au Canada. Les tribunaux de ces pays devront se prononcer prochainement.

Le groupe pétrolier a été condamné en 2011 par la cour de la province de Sucumbios à une amende de 9,5 milliards de dollars pour avoir causé des dégâts dans la forêt amazonienne. Les faits remontent à l'exploitation pétrolière par la compagnie américaine Texaco, qui a opéré en Equateur entre 1964 et 1990. Elle a ensuite été rachetée en 2001 par Chevron.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.