Accéder au contenu principal
Etats-Unis/France

SNCF: accord sur l’indemnisation des victimes américaines de la Shoah

Les Américains, en contrepartie de l’indemnisation, s’engagent à protéger la SNCF contre toute poursuite judiciaire.
Les Américains, en contrepartie de l’indemnisation, s’engagent à protéger la SNCF contre toute poursuite judiciaire. REUTERS/Charles Platiau

La France et les Etats-Unis ont conclu un accord sur l’indemnisation des victimes de la Shoah qui sera signé lundi à Washington. Cet accord met fin à un long contentieux de 70 ans entre les deux pays et ouvre la voie à des contrats pour la SNCF.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Cette affaire qui avait empoisonné les relations entre la France et les Etats-Unis vient de trouver une heureuse conclusion avec l’annonce de la création d’un fonds d’indemnisation, doté de 60 millions de dollars par le gouvernement français. Il reviendra à l’administration américaine d’en faire la distribution. Seront éligibles, les survivants de l’holocauste qui pourront recevoir environ 100 000 dollars et, leur conjoint ou des membres de la famille, plusieurs dizaines de milliers de dollars.

L’accord sera officiellement signé lundi au département d’Etat par Mme Sparacino-Thiellay, l’ambassadrice française aux droits de l’homme et Stuart Eizenstat, conseiller spécial du secrétaire d’Etat John Kerry. Les Américains, en contrepartie de l’indemnisation, s’engagent à protéger la SNCF contre toute poursuite judiciaire, comme le demandaient certains membres du Congrès, en dépit du fait que le groupe ferroviaire ne faisait qu’exécuter les ordres des autorités françaises de l’époque.

Grâce à cette protection, la SNCF va pouvoir postuler à des appels d’offres notamment au Maryland. Abraham Foxman, directeur de la puissante organisation américaine de lutte contre l’antisémitisme, l’ADL, a qualifié l’accord « d’importante reconnaissance des souffrances des déportés ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.