Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Etats-Unis: de nouvelles règles limitant le profilage racial attendues

Le ministre américain de la Justice, Eric Holder, est l'un des trois hommes à l'origine des nouvelles règles limitant le profilage racial.
Le ministre américain de la Justice, Eric Holder, est l'un des trois hommes à l'origine des nouvelles règles limitant le profilage racial. REUTERS/Yuri Gripas

Alors que les manifestations se poursuivent à travers les Etats-Unis pour protester contre le comportement des policiers à l’égard des minorités, le ministère américain de la Justice s’apprête à annoncer de nouvelles règles destinées à interdire le profilage racial par les autorités.

Publicité

Avec notre correspondant à Wahington, Jean-Louis Pourtet

Il a fallu cinq ans à l’administration de Barack Obama pour mettre au point les nouvelles règles qui interdiront non seulement le profilage racial, mais aussi celui concernant la religion ou les préférences sexuelles d’un individu. Si la nouvelle politique a pris aussi longtemps, c’est qu’il y a eu un grand débat interne au sein du cabinet.

Les trois hommes en charge de la réforme sont noirs. Eric Holder, le ministre de la Justice, Jeh Johnson, le ministre de la Sécurité intérieure, et Barack Obama ont tous souffert du profilage. Mais, tout en voulant y mettre fin, ils ont dû tenir compte des conséquences que cela pourrait avoir sur la sécurité nationale.

C’est pour cela que le ministère de Jeh Johnson, à sa demande, et certaines agences fédérales comme l’Immigration, les douanes et l’agence de sécurité des transports, ne seront pas tenues de se plier au nouveau règlement qui pourrait être annoncé lundi. Le FBI bénéficiera lui aussi d’une grande latitude.

Mais, ces exemptions ont déjà provoqué des critiques. La présidente d’une organisation musulmane, citée par le un journal d'actualités américain Christian Science Monitor, s’est plainte qu’il n’y ait pas une norme uniforme contre le profilage. Elle a estimé qu’avoir une agence fédérale qui applique certaines règles, et une autre qui en a des différentes est très dangereux.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.