Accéder au contenu principal
Stupéfiants

Amérique latine: saisie de drogue record d’1 milliard d’euros d’Interpol

L'opération Lionfish II est un véritable succès estime Interpol.
L'opération Lionfish II est un véritable succès estime Interpol. Getty Images/Photographer's Choice/Curtis W. Richter

Interpol vient tout juste de réaliser une très importante saisie de drogue et de matériel en Amérique centrale et dans les Caraïbes. Trente-neuf pays ont été mobilisés pour cette vaste opération policière. 27,5 tonnes de cocaïne, héroïne et cannabis ont été saisies entre le 1er et le 12 décembre 2014.

Publicité

L'opération était baptisée « Lionfish II », du nom d 'un poisson coloré venimeux. Il aura fallu un an de préparation pour deux semaines d'intervention. Les services d'Interpol, l'Organisation internationale de police criminelle basée à Lyon, en France, ont saisi 27,5 tonnes de cocaïne, d'héroïne et de cannabis, ce qui représente 1,05 milliards d'euros. Une bagatelle. L'opération a aussi abouti à l'arrestation de 422 personnes et à la saisie d '1,77 million d'euros supplémentaires, auquel il faut encore ajouter une centaine d'armes et plus de 7 tonnes de précurseurs chimiques servant à fabriquer de la drogue.

C'est un véritable succès, comme le souligne le capitaine Didier Clergeot d'Interpol : « Quand on arrive au niveau d'une telle somme d'argent, celle que représentent les 27,5 tonnes de drogue saisies, effectivement, c'est un grand résultat. Ce qui il y a surtout, derrière ces chiffres, c'est aussi la possibilité qu'on a eue, à Interpol, de coordonner l'action de 27 pays de la région des Caraïbes et de l'Amérique centrale. »

Quelque 50 laboratoires clandestins ont par ailleurs été découverts, ainsi qu'un engin semi-submersible et deux petits avions en Equateur. Enfin, près de 20 pistes d'atterrissage cachées dans la jungle ont été détruites par les autorités péruviennes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.