Accéder au contenu principal
Cuba / Etats-Unis

Cuba: un mystérieux espion américain libéré après 20 ans de prison

Rolando Sarraff Trujillo a d'abord aidé la CIA à décoder les messages envoyés par le gouvernement cubain.
Rolando Sarraff Trujillo a d'abord aidé la CIA à décoder les messages envoyés par le gouvernement cubain. AFP PHOTO/SAUL LOEB/FILES

Deux jours après l'annonce spectaculaire d'un rapprochement entre Washington et la Havane, on découvre petit à petit les coulisses des négociations qui ont abouti au réchauffement des relations entre les deux pays. Non seulement les Cubains ont libéré l’humanitaire américains Alain Gross, mais aussi un espion américain d’origine cubaine, emprisonné depuis 1995 à Cuba.

Publicité

Le gouvernement américain ne voulait révéler son identité. C'était sans compter sur le bavardage d'anciens agents. « C'est bien connu, on a du mal à garder des secrets », a déclaré l’un d'eux au journal Miami Herald. L'espion libéré s'appelle Rolando Sarraff Trujillo. Il a 51 ans et selon un haut responsable américain, ce Cubain était la meilleure source de renseignement que les Etats-Unis aient eue sur l'île communiste.

Au début, il aide la CIA à décoder des messages envoyés par le gouvernement cubain sur ondes courtes. Mais son heure de gloire sonne lors qu'il contribue au démantèlement de trois réseaux d'espionnage cubains aux Etats-Unis, dont celui du fameux groupe des cinq. Et c'est finalement contre trois de ses agents qu'il a été échangé cette semaine.

Mais contrairement à ces trois cubains qui ont été accueillis comme des héros dans leur pays, Rolando Sarraff Trujillo a disparu de la surface. Sa famille est sans nouvelle de lui, elle ne sait pas s'il a déjà quitté Cuba ou non. La dernière fois que sa mère l’a eu téléphone, c’était lundi dernier. Il ne lui a rien dit sur une éventuelle libération. Lorsqu’elle s’est rendue mercredi à la prison pour la visite hebdomadaire, son fils était déjà parti.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.