Accéder au contenu principal
Pérou

Machu Picchu au Pérou: fermeture du Chemin des Incas pour travaux

Machu Picchu, la fameuse citadelle reste ouverte aux visites pendant la durée des travaux.
Machu Picchu, la fameuse citadelle reste ouverte aux visites pendant la durée des travaux. Reuters

C’est l’un des trekkings les plus fameux au monde. On le connaît comme « Le Chemin des Incas », l’une des deux routes d’accès à la citadelle de Machu Picchu, dans la région andine près de Cusco. Le Chemin des Incas sera fermé en février pour effectuer des réparations.

Publicité

Ce fameux Chemin des Incas est une expérience exceptionnelle de 42 kilomètres de long, entre la forteresse connue comme Ollantaytambo et Machu Picchu, le joyau du tourisme péruvien. Le Chemin des Incas n’est qu’un tout petit bout de ce que l’on appelle en langue quechua le « Qhapaq Ñan ».

Il s’agit du réseau de communications de l’ancien Empire inca, le Tahuantinsuyo. Ce réseau construit au XVe siècle s’étend sur plus de 6 000 km depuis le sud de la Colombie jusqu’au nord du Chili et de l’Argentine. Le « Quapaq Ñan » a été déclaré patrimoine mondial de l’humanité l’an dernier en juin.

En cause, l'usure 

Le Chemin des Incas est parcouru tous les jours par environ 500 touristes du monde entier, sans oublier leurs guides. Le chiffre à première vue n’est pas gigantesque, mais 200 000 personnes par an marchant sur des escaliers de pierre et des terrasses construites il y a 600 ans, cela finit par faire des dégâts.

Le voyage dure de deux à quatre jours, selon l’état physique des marcheurs. C’est assez éprouvant, car il y a des cols à très haute altitude et des dénivelés importants. Les marcheurs doivent donc camper sur place, manger ; il faut des espaces aménagés, des toilettes, et tout cela s’use avec le temps.

De lourds travaux de maintenance

Au total, 60 spécialistes et techniciens vont participer aux travaux. Le mois de février n’est pas très touristique car il pleut beaucoup, donc les autorités espèrent limiter l’impact sur les visites. Il va falloir refaire des bouts de chemin abîmés, nettoyer le reste et surtout le système de drainage pour que l’eau s’évacue correctement et n’endommage pas les marches et les pierres de sol.

Les différents sites et monuments, qui se visitent sur le chemin, feront également l’objet de travaux de restauration. Les spécialistes vont lancer la reforestation de certaines zones, là encore pour éviter l’impact des eaux de ruissellement. Les zones de camping et de restauration seront améliorées, ainsi que les toilettes installées tout au long des 42 kilomètres.

Les visites de Machu Picchu maintenues

La fameuse citadelle reste ouverte aux visites. Il faudra seulement prendre le train jusqu’au village de Machu Picchu, autrefois connu comme Aguas Calientes, puis monter en bus jusqu’au site. Depuis la citadelle, vous pourrez découvrir la fin du Chemin des Incas jusqu’à la Porte du Soleil, d’où l’on découvre le Machu Picchu. Ce ne seront pas 42 kilomètres de marche, mais c’est toujours mieux que rien.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.