Accéder au contenu principal
Etats-Unis / Vatican

Démission d'un évêque américain qui avait protégé un prêtre pédophile

Le pape François le 13 mars 2015, au Vatican.
Le pape François le 13 mars 2015, au Vatican. REUTERS/Alessandro Bianchi

Le Vatican accepte la démission de Monseigneur Robert Finn, évêque de Kansas City dans le Missouri. Le prélat avait été condamné en 2012 pour avoir protégé un prêtre pédophile de son diocèse. Les associations de victimes demandaient la démission de l'évêque. Une pétition avait été envoyée au Vatican.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

Cette démission est en réalité une sanction méritée, selon les associations de victimes, qui militent depuis des années aux Etats-Unis pour que soient punis non seulement les prêtres pédophiles, mais aussi ceux qui les ont protégés.

Or, l'évêque de Kansas City fait partie des prélats qui ont couvert des actes répréhensibles. Voilà cinq ans, Mgr Finn a caché la pédophilie du père Ratigan, jusqu'à ce que ce dernier soit jugé, dénoncé par un informaticien et des membres de sa paroisse. L'évêque a d'ailleurs été le premier responsable catholique condamné en 2012 pour ne pas avoir sanctionné un membre de son diocèse.

Une condamnation qui a pris la forme d'une mise à l'épreuve, loin de satisfaire les victimes. Les catholiques américains sont très actifs sur ce dossier de la pédophilie dans l'Eglise. Ils dénoncent l'indulgence coupable de la hiérarchie locale et explicitement celle du Vatican.

Le pape François, qui doit venir aux Etats-Unis en septembre, devait régler ce problème avant de participer à Philadelphie aux Journées mondiales de la famille.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.