Accéder au contenu principal
Canada / Réfugiés

Canada: terre d'accueil pour les réfugiés syriens

Le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, offre un ours en peluche à une enfant syrien au centre Bienvenue à Montréal.
Le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, offre un ours en peluche à une enfant syrien au centre Bienvenue à Montréal. REUTERS/Christinne Muschi

Un deuxième avion parti du Liban avec des réfugiés syriens est arrivé au Canada le samedi 12 décembre 2015. Après Toronto, c'est au tour de Montréal d'accueillir 161 nouveaux réfugiés syriens. Le premier groupe devrait bientôt être rejoint par d'autres réfugiés : le pays compte en accueilir 2650 d'ici la mois de décembre.

Publicité

De notre correspondante à Montréal au Canada,   Marie-Laure Josselin

Dans le centre Bienvenue à Montréal, une petite armée de bénévoles et de membres de différents ministères attendent les réfugiés.

« On va montrer encore une fois, comme on l’a fait à plusieurs reprises au Québec et au Canada, ce dont nous sommes capables et la façon dont nous accueillons les gens et la façon dont nous répondons à la guerre, à la violence et au terrorisme par l’accueil et la fraternité humaine », s’est exprimé le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

De nombreux Syriens de Montréal sont venus accueillir leurs proches. « Je ne sais pas si on peut décrire ce qu’on ressent. Mais c’est la joie, toutes les émotions on les vit aujourd’hui », a déclaré Michel, l’un des premiers à être arrivées sur place.

Un cadeau de Noël

Documents officiels, vêtements, conseils… Après les formalités vient l’heure des retrouvailles. « C’est un cadeau de Noël. Vraiment, vraiment un cadeau de Noël. Je suis très content », s’exclame Francis Ana enlaçant sa grand-mère qu’il n’a pas vue depuis huit ans.

Une fois l’émotion des retrouvailles passée, la grand-mère remercie le Canada et la Croix-Rouge, tandis que la tante avoue un peu d’inquiétude car tout est nouveau. Mais la nièce rassure et s’exclame : « Mon avenir débute maintenant ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.