Accéder au contenu principal
Mexique

Cubains bloqués au Costa Rica: 180 migrants sont arrivés au Mexique

Les migrants cubains attendent leur bus à l'aéroport d'El Salvador, direction le Mexique, le 12 janvier 2016.
Les migrants cubains attendent leur bus à l'aéroport d'El Salvador, direction le Mexique, le 12 janvier 2016. REUTERS/El Salvador Ministry of Foreign Affairs

Un premier contingent de 180 migrants cubains est arrivé au Mexique. Bloqués au Costa Rica depuis deux mois, ils ont pu se rendre en avion jusqu’au Salvador et de là en bus jusqu’à la frontière entre le Guatemala et le Mexique. Cette opération humanitaire est la première étape d’un plan adopté par plusieurs pays centraméricains et le Mexique. Il doit permettre aux quelque 8 000 Cubains qui se trouvent toujours au Costa Rica de pouvoir continuer leur route vers les Etats-Unis.

Publicité

Avec notre correspondant à Mexico,  Patrick John Buffe

Ce premier transfert n’aura été qu’un ballon d’essai. Mais il devrait pouvoir se répéter durant les prochaines semaines, puisque ce plan pilote a parfaitement fonctionné. Durant tout le voyage, les 180 migrants cubains ont été accompagnés par les autorités des pays qu’ils ont traversés. Au Guatemala, les quatre bus qu’ils avaient abordés ont été protégés par des patrouilles de police pour assurer leur sécurité.

A leur arrivée au Mexique, ils ont reçu un sauf-conduit de 20 jours. Un délai durant lequel ils pourront se rendre aux Etats-Unis. Mais cette fois, ils devront traverser le pays par leurs propres moyens et livrés à eux-mêmes, avec tous les risques que cela comporte. Ils seront la proie facile des passeurs, des trafiquants de personnes et des cartels de la drogue qui extorquent ou enlèvent les migrants.

En plus, pour voyager, certains Cubains ne disposeront que d’un budget limité, car le pécule qu’ils avaient au départ a rapidement fondu. Ils sont en effet nombreux à avoir déjà été rançonnés durant la première partie de leur périple qui les a conduits au Costa Rica et leur transfert au Mexique leur a coûté plus de 500 euros. Dans ces conditions, la route vers les Etats-Unis est encore longue.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.