Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Cuba: la visite d'Obama ouvrira «un nouveau chapitre»

Raul Castro et Barack Obama à l'ouverture du Sommet des Amériques au Panama, le 10 avril 2015.
Raul Castro et Barack Obama à l'ouverture du Sommet des Amériques au Panama, le 10 avril 2015. REUTERS/Peru Presidency

Dans son allocution hebdomadaire radiodiffusée, le président des Etats-Unis a expliqué son choix de se rendre à Cuba. Selon lui, ce sera l'occasion de « promouvoir les intérêts » de son pays.

Publicité

Barack Obama a estimé, ce samedi, que sa visite prévue en mars à Cuba ouvrirait « un nouveau chapitre » dans les relations avec le régime communiste et constituait le meilleur moyen de « promouvoir les intérêts » des Etats-Unis.

« Quand Michelle et moi-même nous rendrons à La Havane le mois prochain, il s’agira de la première visite d’un président américain à Cuba depuis près de 90 ans [la dernière visite présidentielle date de 1928, avec la venue sur l'île de Calvin Coolidge]. Je suis convaincu que le meilleur moyen de faire progresser les intérêts et les valeurs des Etats-Unis, et le meilleur moyen d’aider les Cubains à améliorer leur quotidien, est de s’engager pour la normalisation des relations entre nos deux gouvernements et le renforcement des liens entre nos deux peuples », a déclaré le locataire de la Maison Blanche.

Et d’ajouter : « Plus Cuba s’ouvrira, plus les Cubains auront accès à de nouvelles ressources et opportunités… Les progrès se font déjà sentir. Aujourd’hui, le drapeau américain flotte sur notre ambassade à La Havane. Et nos diplomates sont en contact direct avec la population cubaine. Les Etats-Unis continueront à défendre les valeurs universelles que sont la liberté d’expression, de réunion et de religion. »

Droits de l'homme

Le président Obama a annoncé qu’il rencontrera les acteurs de la société civile - « Des femmes et des hommes courageux qui portent les aspirations du peuple cubain » - ainsi que des entrepreneurs locaux, et a promis de ne pas omettre d'aborder les questions relatives aux droits de l'homme avec les dirigeants castristes.

 → A (RE)LIRE : Visite d'Obama à Cuba: l'occasion de parler des droits de l'homme ?

Après l'annonce du rapprochement entre Washington et La Havane en décembre 2014, les deux pays ont rétabli leurs relations diplomatiques en juillet 2015. Le secrétaire d'Etat John Kerry s'est rendu à La Havane en août pour la réouverture de l'ambassade américaine.

(Avec AFP)

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.