Accéder au contenu principal
Haïti

Haïti: à Jérémie, les habitants en proie au risque de famine

Des Haïtiens attendent de la nourriture après le passage de l'ouragan Matthew, à Jérémie, le 13 octobre 2016.
Des Haïtiens attendent de la nourriture après le passage de l'ouragan Matthew, à Jérémie, le 13 octobre 2016. REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

Une semaine après le passage ravageur de l’ouragan Matthew, Haïti n’a pas encore une vision complète de l’ampleur des dégâts et des pertes en vies humaines. Selon le dernier bilan fourni mardi 11 octobre, 473 personnes ont été tuées et 75 étaient toujours portées disparues. La communauté humanitaire s’inquiète, car, à cause des importantes destructions des plantations, des centaines de milliers de personnes ont besoin en urgence d’eau et de nourriture.  

Publicité

Avec notre correspondante à Port-au-Prince,  Amélie Baron

Les champs inondés et les arbres déracinés, l’ouragan Matthew a laissé en Haïti un paysage de désolation. Toute la moitié sud, le grenier du pays est dévasté et des centaines de milliers d’habitants ont tout perdu.

« On estime qu’il y a un peu près 750 000 personnes qui ont besoin de cette assistance alimentaire d’urgence. On a peur que ce chiffre puisse augmenter », alerte Carlos Veloso, le directeur du Programme alimentaire mondial (PAM). Et d’ajouter : « Les gens ont besoin tout de suite d’avoir des ressources pour survivre. C’est l’alimentation, mais aussi c’est l’eau, et pour devenir tout de suite productif, les semences, l’engrais et les outils. Je pense que la communauté internationale doit comprendre ça parce que sinon, l’aide seulement pour l’aide, ça va continuer pour plus de temps et les gens ne deviennent pas suffisants. »

Plus de 50 millions de dollars sont nécessaires pour financer que cette aide alimentaire d’urgence aux sinistrés dans le pays. Avant même le passage du cyclone, près d’un tiers de la population était en situation d’insécurité alimentaire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.