Accéder au contenu principal
Colombie

FARC: les derniers guérilleros ont quitté le maquis

Des soldats des FARC s'apprêtent à rendre leurs armes, le 4 février 2017.
Des soldats des FARC s'apprêtent à rendre leurs armes, le 4 février 2017. LUIS ROBAYO / AFP

En Colombie, tous les guérilleros des FARC ont fini ce samedi 18 février de rejoindre les points de rassemblement où ils doivent déposer les armes, comme cela est prévu dans l'accord de paix conclu avec le gouvernement. C'est ce qu'a annoncé la mission des Nation unies déployée dans le pays. Mais des bandes criminelles s'installent dans leur sillage.

Publicité

« C'est un moment historique », s'est félicité ce samedi 18 février le général Javier Perez Aquino, le chef des observateurs de la mission onusienne en Colombie. Juste avant, 300 guérilleros des FARC avaient rejoint une zone de rassemblement dans le sud du pays. Ils étaient les derniers des près de sept mille membres de la guérilla à avoir quitté la clandestinité dans la jungle pour être démobilisés.

Mais alors que les FARC entament ainsi leur long retour à la vie civile, les zones qu'elles contrôlaient auparavant sont maintenant en proie à d'autres groupes criminels. La semaine dernière, les paysans du Norte de Santander avaient tenté de retarder la démobilisation des FARC, arguant que le départ de la guérilla les laissait sans protection.

Départ des FARC et hausse de la criminalité

Dans ce département non loin de la frontière vénézuélienne, près de cent familles ont dû finalement fuir ce week-end, chassées de leurs terres par des groupes armés qui se disputent le territoire, l'un des hauts-lieux de la culture de la coca.

Selon l'ONU, une présence accrue de groupes criminels a aussi été rapportée dans au moins trois autres départements colombiens. L'armée régulière tente de prendre le contrôle des zones quittées par les FARC. Mais son déploiement s'avère difficile, notamment dans les régions rurales reculées.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.