Accéder au contenu principal
Venezuela

En pleine crise, le Venezuela veut relancer sa production de pétrole

L'entreprise pétrolière d'Etat PDVSA est en difficulté en raison de la baisse des cours du brut, Caracas, le 3 novembre 2017.
L'entreprise pétrolière d'Etat PDVSA est en difficulté en raison de la baisse des cours du brut, Caracas, le 3 novembre 2017. REUTERS/Marco Bello

La compagnie pétrolière nationale vénézuélienne PDVSA veut relancer sa production en développant des projets avec les grandes compagnies internationales. Le Venezuela, en pleine crise économique et financière, détient les plus grandes réserves pétrolières mondiales.

Publicité

Le nouveau patron du groupe pétrolier d'Etat PDVSA et ministre de l'Energie, le général Manuel Quevedo, vient de recevoir les représentants des groupes pétroliers et gaziers mondiaux chinois, russe, français, américain, espagnol et italien.

L'objectif : relancer grâce à des projets avec ces groupes internationaux une production nationale tombée en dessous de 2 millions de barils par jour, alors qu'elle dépassait les 3 millions de barils par jour il y a 10 ans.

En cause dans cette dégradation sensible de l'appareil productif, le manque d'investissements dans les infrastructures de ce secteur essentiel pour l'économie du pays. Le pétrole représente 96% des revenus d'exportations du Venezuela et la moitié du budget fédéral.

L'Etat vénézuélien et PDVSA, en pleine crise financière en raison notamment de la baisse des cours de l'or noir, sont actuellement en situation de défaut de paiement et, de plus, confrontés à des affaires de corruption. Pourtant, le Venezuela dispose des réserves pétrolières les plus importantes au monde.

Le Venezuela, pays riche devenu pauvre

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.