Accéder au contenu principal
ETATS-UNIS

Etats-Unis: l’invraisemblable interview de Trump au New York Times

Le 28 décembre, Donald Trump a joué au golf et donné une interview improvisée au New York Times
Le 28 décembre, Donald Trump a joué au golf et donné une interview improvisée au New York Times REUTERS/Jonathan Ernst

Aux Etats-Unis, Donald Trump est en guerre contre la presse et ce qu’il appelle les « fake news ». Ces derniers mois, il n’avait ainsi accepté d’interview que de la part de médias « amicaux », voire complaisants. Pourtant jeudi dernier, il s’est entretenu de manière improvisée avec un journaliste du New York Times. Pendant 30 minutes, le président américain a dit nombre de choses étonnantes, et même, selon le Washington Post, 25 affirmations fausses ou trompeuses. Et ce samedi, Michael Schmidt, le journaliste, a surtout raconté les dessous de cette rencontre confirmant que Trump n’est décidément pas comme les autres.

Publicité

Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier

Le 28 décembre, après avoir joué au golf, Donald Trump s’installe dans le restaurant de son club de Floride pour déjeuner. Un journaliste du New York Times est à la table voisine, accompagnant un confident du président américain. Michael Shmidt est finalement introduit, et flatte Trump qui s’est mis à parler sans retenue. « Ce que vous dites est nouveau et intéressant. Pourrait-on faire officiellement une interview ? ». Proposition acceptée, pour un tête-à-tête rare puisque aucun conseiller n’est présent. Démarre alors une conversation débridée.

Le président niera par exemple 15 fois toute collusion avec la Russie lors de son élection, ou expliquera qu’il sera réélu en 2020, car il aura alors le soutien  du New York Times, puisque c’est bien sa personne qui fait vendre le plus de papier.

Ce 30 décembre, le journaliste justifie son choix de laisser Trump s’exprimer, sans le recadrer quand il prend la tangente, sans le relancer quand il dit une énormité. Les propos sont donc décousus, contradictoires, voire explosifs quand il évoque ses prérogatives sur la justice, alors que lui-même est dans le viseur des enquêteurs.

L’entretien dure une demi-heure, à l’issue de laquelle Shmidt se voit offrir un parcours de golf. Il refuse : il doit au plus vite mettre en forme cette interview exclusive et impromptue.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.