Accéder au contenu principal
Haïti

Haïti: la justice se penche sur la disparition de Vladjimir Legagneur

Le photojournaliste, Vladjimir Legagneur est porté disparu depuis le 16 mars dernier à Haiti : une marche blanche est organisée ce mercredi 28 mars à Port-au-Prince, la capitale.
Le photojournaliste, Vladjimir Legagneur est porté disparu depuis le 16 mars dernier à Haiti : une marche blanche est organisée ce mercredi 28 mars à Port-au-Prince, la capitale. ©Valerie BAERISWYL/AFP

En Haïti, la justice commence à instruire le dossier du photojournaliste Vladjimir Legagneur. Cela fait bientôt trois mois que notre collègue est porté disparu. Mi-mars, il était parti travailler à Martissant, l’un des quartiers les plus sensibles de la capitale Port-au-Prince. Il n’est jamais rentré chez lui et ses proches réclament la vérité. L’enquête semble enfin avancer avec le début du travail d’instruction par le juge chargé du dossier.

Publicité

Avec notre correspondante à Port-au-Prince,  Amélie Baron

Où est Vladjimir ? Depuis le 14 mars, amis et collègues du photographe continuent de se poser cette question. Ces trois mêmes mots s’étalent sur la banderole placée lundi 4 juin à l’entrée du palais de justice de Port-au-Prince par les journalistes venus témoigner leur soutien à l’épouse de Vladjimir Legagneur. Après avoir passé près de deux heures dans le bureau du juge d’instruction, Fleurette Guerrier a fait part de ses espoirs et ses doutes.

« J’ai un sentiment de tristesse mais c’est aussi un nouveau souffle parce qu’on voit que le dossier a envie d’avancer. Ça m’aide à avoir l’espoir, explique la jeune femme. Peut-être que ça ne sera pas un nouveau cas où "l’enquête se poursuit". Peut-être que j’aurais des réponses à toutes les questions que je me pose sur la disparition de mon mari : est-il vivant ou mort ? S’il est mort, qu’elle en est la cause ? Je reste disponible à faire avancer l’enquête pour que moi et la famille puissions trouver des réponses sur cette disparition ».

En marge de ce travail d’instruction, les proches de Vladjimir Legagneur continuent de s’interroger sur les éventuels résultats du test ADN que la police avait annoncé faire sur des restes de corps prélevés en avril sur un terrain vague du quartier de Martissant.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.