Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Etats-Unis: l'Obamacare, une nouvelle fois en sursis?

Sur Twitter, le président Donald Trump s'est réjoui de l'annonce d'un juge texan, affirmant que l'Obamacare était inconstitutionnelle. Le communiqué officiel de la Maison Blanche est plus mesuré.
Sur Twitter, le président Donald Trump s'est réjoui de l'annonce d'un juge texan, affirmant que l'Obamacare était inconstitutionnelle. Le communiqué officiel de la Maison Blanche est plus mesuré. REUTERS/Kevin Lamarque

Un juge fédéral du Texas vient de déclarer cette loi emblématique de la présidence Obama non conforme à la Constitution, en s’appuyant sur un changement récent dans la loi fiscale fédérale. Les défenseurs du texte se disent prêts à porter l’affaire devant la Cour suprême. Donald Trump, lui, appelle le Congrès à agir pour proposer une nouvelle loi.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

C’est une décision qui menace une loi emblématique et avec elle la couverture médicale de millions d’Américains. « Obamacare a été annulé par un juge très respecté », a immédiatement réagi la Maison Blanche qui ajoute : « Une fois de plus, le président demande au Congrès de remplacer cette loi et d'agir pour protéger les personnes atteintes de maladies préexistantes. »

Un communiqué qui illustre toute l’ambivalence du camp républicain : les conservateurs ont toujours voué la loi aux gémonies, mais l’obligation pour les assurances d’accepter de couvrir les personnes atteintes de maladies chroniques est une disposition du texte très populaire aux Etats-Unis.

Dans son communiqué, la Maison Blanche remarque d’ailleurs, comme pour rassurer les Américains : « Nous nous attendons à ce que cette décision soit portée devant la Cour suprême. En attendant, la loi reste en vigueur. »

Une Cour suprême différente

Les démocrates ont en effet annoncé leur intention de faire appel. La plus haute instance judiciaire du pays a déjà jugé à deux reprises le texte conforme à la Constitution, mais depuis la composition de la cour a changé. Donald Trump a nommé deux juges conservateurs. Leur avis sera déterminant.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.