Accéder au contenu principal
Brésil / Noël

Brésil: l'école de Père Noël fête ses vingt ans

Au Brésil, l'école des Père Noël de Rio de Janeiro fêtait en 2018 ses vingt ans.
Au Brésil, l'école des Père Noël de Rio de Janeiro fêtait en 2018 ses vingt ans. FABIO TEIXEIRA / AFP

A Rio de Janeiro, au Brésil, une institution insolite fête ses vingt ans : l'école des pères Noël. Depuis sa création, elle a formé plus de 700 personnes à prendre les commandes des enfants dans les centres commerciaux de la ville, mais aussi à livrer les cadeaux le soir de Noël. Il s'agit d'un moyen pour des personnes retraitées de rester actives, d’être au contact des enfants, mais aussi un remède à la crise économique.

Publicité

Avec notre correspondante à Rio de Janeiro, Sarah Cozzolino

Avec leurs barbes blanche et leurs habits rouge et blancs, ils sont une quarantaine à réviser leurs chants de Noël dans la petite salle de classe. Parmi eux, Carlos Paes, 84 ans, dont sept en tant que père Noël.

« J’adore, je suis passionné par le père Noël depuis que je suis petit, raconte-t-il. Donc, je savais qu’un jour, je le deviendrai, et aujourd’hui c’est le cas. Je me sens très heureux. J’aime transmettre cette joie aux enfants, leur donner de petits cadeaux. Ça pour moi, c’est gratifiant ».

Remède à la crise et à la solitude

Pour pouvoir être embauchés dans les centre commerciaux de la ville, les élèves assistent à des cours gratuits de chants, d’improvisation, d’entretien de leurs barbes. Limachem Cherem, 62 ans, a fondé cette école il y a plus de vingt ans.

« Au-delà de mettre ces personnes sur le chemin de l’emploi, on essaie de les sortir de leurs angoisses, explique-t-il. Ici, les personnes sont souvent proches de la retraite à 55, 60 ans, et elles restent à la maison, sans rien à faire. Alors avec cette école, elles retournent sur le marché du travail et gagnent un peu d’argent ».

Alors que la retraite est d’environ 950 réais par mois au Brésil, soit 220 euros, les pères Noël peuvent gagner entre cinq à quinze fois cette somme en fonction des centre commerciaux où ils travaillent. De quoi souffler un peu et pouvoir offrir des cadeaux de Noël à leurs petits-enfants.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.