Accéder au contenu principal

Etats-Unis: faute d'accord sur le mur, le «shutdown» se poursuit

En raison du «shutdown», certains services de l'administration fédérale sont fermés, comme ici à Washington la Nara, l'agence en charge des archives.
En raison du «shutdown», certains services de l'administration fédérale sont fermés, comme ici à Washington la Nara, l'agence en charge des archives. REUTERS/Joshua Roberts

Les Américains entament 2019 sur fond de paralysie partielle de leur administration. Du fait de ce « shutdown », Donald Trump a passé les fêtes à la Maison Blanche plutôt qu’en Floride comme prévu initialement. Cela fait dix jours que faute d’accord sur le budget, un certain nombre d’administrations fonctionnent au ralenti.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

Les démocrates reprendront jeudi le contrôle de la chambre des représentants et assurent que leur priorité sera de mettre un terme rapide à la paralysie partielle du gouvernement. Mais le texte qu’entend présenter l’opposition ne comprend pas les cinq milliards de dollars exigés par la Maison Blanche pour financer le mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique.

Et ce lundi, Donald Trump a réitéré sur Twitter son intention d’obtenir ce mur. A moins que la Maison Blanche recule sur le sujet, le projet de loi des démocrates est donc condamné à l’échec. Depuis dix jours, chaque camp accuse l’autre d’être responsable de ce « shutdown ».

Il est temps de composer et de trouver une issue, pour le sénateur républicain Richard Shelby. « Nos négociations sont actuellement dans l’impasse, mais il faut sortir de ce jeu de dupes. Il faut arrêter de blâmer les démocrates, le président, Pelosi, Schumer, ou qui que ce soit. Il faut se remettre au travail pour financer le gouvernement, et le plus tôt sera le mieux », estime-t-il.

Chômage forcé

800 000 fonctionnaires sont en arrêt de travail contraint depuis dix jours. Ils devraient être payés lorsque le budget sera voté. En attendant, le site internet des ressources humaines de l’administration publie des exemples de lettres pour les aider à négocier des reports de paiements.

Les nombreux contractuels qui travaillent pour le gouvernement eux ne percevront aucun dédommagement pour ce chômage forcé.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.