Accéder au contenu principal
Venezuela

Venezuela: Nicolas Maduro accuse Juan Guaido de préparer son assassinat

Nicolas Maduro (droite) accuse Juan Guaido de vouloir l'assassiner et menace de le faire arrêter.
Nicolas Maduro (droite) accuse Juan Guaido de vouloir l'assassiner et menace de le faire arrêter. Reuters / montage RFI

Le ton monte entre le président Nicolas Maduro et le président autoproclamé par intérim Juan Guaido. Le premier a accusé, samedi 23 mars, le second de préparer un complot en vue de l’assassiner. Et menacé de le mettre en prison. Une déclaration qui fait suite à l’arrestation jeudi dernier de Roberto Marrero, chef de cabinet de Juan Guaido, qui est également accusé de complot et de préparer des actes terroristes sur le sol vénézuélien.

Publicité

« Nous venons de déjouer un plan de la marionnette diabolique, qu'il dirigeait personnellement, pour me tuer », a annoncé ce samedi devant ses partisans le président Nicolas Maduro avant d’ajouter : « Nous n'aurons pas peur d'envoyer ces délinquants en prison ».

Nicolas Maduro fait là référence au parti de Juan Guaido, Voluntad Popular, qu’il n’hésite pas à qualifier de groupe terroriste. Des accusations fondées, selon lui, sur les preuves récupérées par les forces de l’ordre lors de l’arrestation de Roberto Marrero, le chef de cabinet du président autoproclamé par intérim Juan Guaido.

Preuves ou mise en scène ?

Des preuves détaillées par le ministre de la Communication et de l'Information. Jorge Rodriguez a montré, samedi 23 mars, des conversations sur des réseaux sociaux enregistrées sur le téléphone de Roberto Marrero, qui feraient état d’une volonté d’organiser des actes de sabotage et des assassinats de dirigeants chavistes, le tout avec l’aide de paramilitaires dont une partie serait déjà présente sur le sol vénézuélien.

Ces accusations non étayées interrogent, étant donné que Roberto Marrero avait dénoncé, au moment de son arrestation, les manipulations des forces de l’ordre. Celles-ci auraient notamment saisi des armes qu’elles auraient elles-mêmes déposées dans son logement.

Ce n’est pas la première fois que Nicolas Maduro adresse des accusations à l’encontre de Juan Guaido. Mais plus le temps passe, plus les autorités semblent prêtes à procéder à son arrestation, malgré les menaces de représailles des Etats-Unis.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.