Accéder au contenu principal
Venezuela

Méga-pannes électriques à répétition au Venezuela: Guaido appelle à manifester

Cela fait trois jours que la capitale, Caracas, et d'autres régions du Venezuela sont plongées dans le noir.
Cela fait trois jours que la capitale, Caracas, et d'autres régions du Venezuela sont plongées dans le noir. REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

Après un premier épisode au début du mois, le Venezuela est à nouveau paralysé par une méga-panne d'électricité depuis trois jours. Officiellement, le gouvernement Maduro attribue cette coupure à une « attaque terroriste ».

Publicité

Le réseau électrique fonctionnait de manière intermittente à Caracas et dans d'autres régions du pays, après une nouvelle panne mercredi matin qui, selon un communiqué du gouvernement, a rendu vains les efforts ayant permis de rétablir le courant à 85% la veille au soir.

La coupure est le « produit de l'instabilité (du réseau) conséquence de l'attaque » orchestrée par l'opposition, a indiqué le gouvernement, qui a déploré dans la soirée « la plus grave attaque terroriste de l'histoire du Venezuela ».

L'exécutif a réaffirmé que la panne avait été provoquée par un incendie à la centrale de Guri, qui fournit 80% de l'électricité du pays. Il ne communique ni d'estimation sur l'ampleur de la panne, ni de date pour un retour à la normale. Et il a décrété dans la soirée une nouvelle journée de chômage technique jeudi, avec les écoles fermées.

Appel à manifester

Le chef de file de l'opposition Juan Guaido a appelé ses partisans à de nouvelles manifestations samedi dans tout le pays pour protester contre la défaillance des services publics. « Actuellement, 91% du territoire national est déconnecté. Cela signifie que nous devons déployer de grands efforts pour faire entendre ce message. Pour que personne ne croie à la version d'une cyber-attaque, à l'attaque d'un iguane ou à la version d'un sabotage. Bientôt ils vont dire autre chose. Qu'une mangue est tombée, ou que c'était la faute d'un rat, n'importe quoi. »

« Ayons confiance en nous. Ayez confiance en vous, Vénézuéliens, a-t-il lancé lors d’un rassemblement à Caracas. Ne laissez pas l'obscurité gagner votre cœur, mais faites place plutôt à la lumière, à la force, à l'énergie. C'est la première chose que nous devons bien mettre au clair: c'est nous qui sommes responsable de mettre un terme à cette tragédie. »

Entre rage et abattement

« Nous avons une grande mobilisation dans tout le pays », a répliqué le président Nicolas Maduro par téléphone à la chaîne de télévision publique VTV, appelant à la « tolérance zéro » contre ce qu'il dénonce comme des violences de ses opposants.

Face aux difficultés, les Vénézuéliens oscillent entre rage et abattement face à cette nouvelle paralysie, la deuxième en trois semaines, après la méga-panne du 7 au 14 mars.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.