Accéder au contenu principal
Chili

Chili: les mineurs de Chuquicamata se mettent en grève illimitée

La mine de cuivre à ciel ouvert de Chuquicamata, au Chili.
La mine de cuivre à ciel ouvert de Chuquicamata, au Chili. REUTERS/Ivan Alvarado/File Photo

Au Chili, les travailleurs de la plus grande mine de cuivre à ciel ouvert du monde ont entamé ce vendredi 14 juin 2019 une grève illimitée. Près de 70% des employés ont décidé de cesser le travail à partir de 5 heures du matin heure locale.

Publicité

Avec notre correspondante à Santiago du Chili,  Justine Fontaine

« Huelga », la grève ! Voici ce qu'ont crié les employés de la mine de Chuquicamata, dans le nord du Chili, après avoir étudié la dernière offre de la direction de l'entreprise publique qui gère le site, au bout de deux semaines de négociations.

Codelco, plus grand producteur de cuivre au monde, proposait une faible hausse des salaires et de très fortes primes à ses salariés, à hauteur de 16 000 dollars environ sur trois ans.

La mine emblématique de Chuquicamata, vieille de plus de 100 ans, est en pleine restructuration. Située à quelque 2.800 mètres d'altitude, c'est la plus grande mine de cuivre à ciel ouvert du monde. Elle va commencer le mois prochain à extraire pour la première fois du cuivre depuis le sous-sol du site, avec à la clé le départ de 1 700 travailleurs de l'entreprise dans les prochains mois. L'exploitation du sous-sol suppose quelque 5,8 milliards de dollars de travaux. 

En pleine guerre commerciale Washington-Pékin

Les syndicats demandent une meilleure couverture santé pour ces mineurs, dont certains souffrent de maladies chroniques à cause de leur travail. Mais pour l'instant, l'entreprise ne leur offre que cinq ans de couverture santé après leur départ.

Cette grève est ultra-sensible pour l'entreprise, car en ce moment la guerre économique entre la Chine et les États-Unis affecte les prix du cuivre et diminue la rentabilité de Codelco.

Il y a deux ans, une grève historiquement longue avait paralysé l'une des plus grandes mines de cuivre du Chili, au point d'influer sur la croissance du pays et les prix du métal rouge à l'échelle mondiale.

► À lire aussi : Quand le cuivre et Codelco vont mal, le Chili tout entier souffre

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.