Accéder au contenu principal
États-Unis / Royaume-Uni

L'ambassadeur britannique à Washington juge l’administration Trump «inepte»

Kim Darroch, ambassadeur du Royaume-Uni aux États-Unis, lors d'une interview accordée à Bloomberg Television à New York, le 18 mai 2018.
Kim Darroch, ambassadeur du Royaume-Uni aux États-Unis, lors d'une interview accordée à Bloomberg Television à New York, le 18 mai 2018. Victor J. Blue/Bloomberg via Getty Images

« L'administration de Donald Trump dysfonctionne ! » Un constat largement partagé, mais quand c’est l’ambassadeur britannique à Washington qui le dit dans des mémos et des rapports qui ont fuité dans la presse britannique, cela devient un grave incident diplomatique.

Publicité

L’ambassadeur britannique aux États-Unis, Kim Darroch, selon des câbles diplomatiques qui ont fuité dans le Mail on Sunday et qui ont été repris par toute la presse britannique, prédit que la présidence Trump risque de « s'écraser en flammes » et de « s'achever dans la disgrâce ».

« Nous ne pensons pas que cette administration va devenir plus normale, moins dysfonctionnelle, moins imprévisible, moins divisée, moins maladroite et inepte diplomatiquement », écrit Kim Darroch dans un de ses messages.

Le président américain serait « instable » et « incompétent » ajoute-t-il. Kim Darroch a 65 ans, c'est un des diplomates les plus expérimentés à Washington, où il est en poste depuis 2016.

Dans un de ses messages datés du 22 juin, il critique la politique du président américain sur l'Iran qui lui fait craindre un conflit armé : Donald Trump aurait des positions « incohérentes » et « chaotiques » à ce sujet.

Le ministère britannique des Affaires étrangères n'a pas contesté la véracité de ces mémos diplomatiques qui selon le Mail on Sunday ont vraisemblablement été divulgués par un fonctionnaire. « Les Britanniques sont en droit d'attendre que nos ambassadeurs donnent à nos ministres des évaluations honnêtes sur les politiques de leur pays », a indiqué une porte-parole du ministère. « Leurs vues ne sont pas nécessairement celles de nos ministres ou de notre gouvernement. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.