Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Les GAFA dans le collimateur de la justice américaine

Le ministère de la Justice a lancé une vaste enquête sur les pratiques anticoncurrentielles des plateformes en ligne, réseaux sociaux, moteurs de recherche ou sites de commerce américains.
Le ministère de la Justice a lancé une vaste enquête sur les pratiques anticoncurrentielles des plateformes en ligne, réseaux sociaux, moteurs de recherche ou sites de commerce américains. Damien MEYER / AFP

La justice américaine annonce l'ouverture d'une vaste enquête anti-trust contre les géants de l'internet. Les Google, Amazon, Facebook, et Apple sont suspectés de pratiques anti-concurrentielles. Cette nouvelle procédure s'ajoute à une série d'enquêtes hostiles aux Gafa menées de part et d'autre de l'Atlantique, 

Publicité

Les géants du net ne sont pas cités, mais la lecture des activités visées balaie les doutes : les sociétés opérant dans la recherche en ligne, les réseaux sociaux ou le commerce en ligne sont dans le collimateur de la justice américaine.

Les multinationales concernées ont-elles pris le pouvoir sur leur propre marché, et comment ? Leur omniprésence réduit-elle l'innovation, et dans ce cas, sont-elles nuisibles pour le consommateur ? Voilà toutes les questions auxquelles va tenter de répondre la justice américaine. D'autres investigations sont en cours aux États-Unis, l'une au niveau du Congrès, l'autre de l'agence chargée de la protection du consommateur.

Par ailleurs la Commission européenne, devenue très tatillonne avec les Gafa, elle a déjà condamné trois fois Google et sa maison mère Alphabet à verser des amendes record et elle vient d'ouvrir une enquête sur Amazon. L'enjeu de cette nouvelle procédure américaine va au-delà des sanctions financières de plus en plus souvent infligées aux Gafa. Car le Département américain a aussi le pouvoir de les démanteler s'il le juge nécessaire. 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.