Accéder au contenu principal
Cuba

L’exportation des services de santé, première entrée de devises à Cuba

La Havane, avril 2019 (photo d'illustration).
La Havane, avril 2019 (photo d'illustration). RFI/Isabelle Le Gonidec

Cuba publie ses chiffres : le pays traverse une période économique difficile, avec le renforcement des sanctions américaines et la situation instable au Venezuela, premier fournisseur de pétrole de l’île. Dans ce contexte, les chiffres officiels donnent une balance commerciale déficitaire, le pays importe bien plus qu’il n’exporte.

Publicité

Avec notre correspondante à La Havane, Domitille Piron

Cuba s’engage dans des réformes économiques d’ampleur, et la parution de ce rapport sur le commerce extérieur est perçue comme un geste envers les investisseurs et partenaires étrangers, qui se plaignaient de ne pas avoir accès aux détails de l’économie cubaine.

On peut désormais mettre un chiffre derrière la première entrée de devise dans le pays : les médecins, l’exportation des services de santé cubains dans le monde a rapporté 6,4 milliards de dollars en 2018.

Sans surprise, le tourisme est la deuxième plus grosse entrée de devise dans le pays, avec 970 millions de dollars générés par le secteur hôtelier. Viennent ensuite les secteurs des télécommunications puis des services de transports.

Les recettes en devises pour Cuba ont largement diminué ces dernières années, et le déficit commercial ne fait que se creuser : en 2018, le pays a importé 4,5 plus fois plus qu’il n’a exporté.

L’économie de l’île semble stagner, et le renforcement des sanctions américaines n’arrange pas les affaires cubaines. Touristes et investisseurs semblent refroidis par ces mesures.

Mais le ministre de l’Économie annonçait début juillet un large plan d’économie : basé sur la baisse des importations, le réinvestissement des devises dans la production nationale et la hausse des exportations.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.