Accéder au contenu principal
Guatemala / Alejandro Giammattei

Guatemala: le nouveau président Giammattei promet d'être ferme avec Trump

Le nouveau président élu du Guatemala Alejandro Giammattei, lors d'une interview accordée à Reuters à Guatemala, le 11 août 2019.
Le nouveau président élu du Guatemala Alejandro Giammattei, lors d'une interview accordée à Reuters à Guatemala, le 11 août 2019. REUTERS/Jose Cabezas

Deux jours après son élection, le nouveau président du Guatemala, qui prendra ses fonctions au mois de janvier, exige du respect de la part de l'administration américaine. En cause, notamment, un dossier qui a provoqué un tollé dans ce pays d'Amérique centrale : la signature, par l'actuel président Jimmy Morales, d'un pacte migratoire avec Washington.

Publicité

Alejandro Giammattei déclare ne pas souhaiter de confrontation avec le président américain. Il promet d'être respectueux, mais exige aussi de la réciprocité, dit-il, de la part de Donald Trump.

Le président éluévite de critiquer frontalement le pacte migratoire signé juste avant l'élection par son prédécesseur. Un texte aux contours très flous, qui ferait du Guatemala un « pays tiers sûr ». En d'autres termes, un pays prêt à accueillir les migrants honduriens et salvadoriens le temps de l'étude de leur demande d'asile par l'administration américaine.

Une idée qui inquiète le futur chef de la diplomatie, Pedro Brolo, interviewé par RFI en espagnol. « Nous ne sommes pas en mesure de respecter tous les termes de l'accord. Garantir un toit, l'accès à l'éducation, à la santé, à l'emploi et à la sécurité. Nous ne pouvons déjà pas le garantir à nos propres citoyens, donc il nous semble difficile d'offrir cela aux réfugiés et migrants d'autres pays. »

L'accord, qui avait été signé sous la menace de représailles économiques des États-Unis, devra être soumis à l'approbation des parlementaires guatémaltèques. Une étape obligatoire sur le plan constitutionnel, mais que son prédécesseur avait choisi de contourner.

À lire aussi : Guatemala: les immenses défis du prochain président

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.