Accéder au contenu principal
Chili / Brésil

Le Brésil va extrader l'assassin de l'idéologue de Pinochet au Chili

Le président brésilien Jair Bolsonaro, en compagnie de son homologue chilien Sebastian Pinera, en mars 2019 à Santiago.
Le président brésilien Jair Bolsonaro, en compagnie de son homologue chilien Sebastian Pinera, en mars 2019 à Santiago. CLAUDIO REYES / AFP

Le Chili a annoncé, lundi 19 août 2019, qu'il était parvenu à un accord avec le Brésil pour obtenir l'extradition d'un ancien guérillero chilien échappé de prison dans les années 1990. Mauricio Hernandez alias « Comandante Ramiro », qui avait fui au Brésil, y purgeait une autre peine de prison depuis le début des années 2000.

Publicité

Avec notre correspondante à Santiago,  Justine Fontaine

Le Chili le réclamait depuis plus de 15 ans. Mauricio Hernandez pourrait être extradé dès cette semaine par le Brésil, où il avait été condamné pour avoir séquestré un chef d'entreprise au début des années 2000.

L'affaire est de la plus haute importance pour la coalition de droite au pouvoir à Santiago, car l'ex-guérillero, surnommé « Comante Ramiro », a été reconnu coupable et condamné à perpétuité pour l'assassinat de Jaime Guzman.

Cet homme politique, principal idéologue de la dictature du général Augusto Pinochet et fondateur d'un des principaux partis de droite, avait été tué en pleine rue en 1991, un an après le retour de la démocratie au Chili.

Le « Comandante Ramiro » s'était ensuite échappé en hélicoptère de la prison de haute sécurité de Santiago, avant de fuir à l'étranger. Les autorités chiliennes n'ont pas indiqué quelle peine effective il devra purger une fois extradé.

Mais son avocat affirme que laisser Mauricio Hernandez en prison pendant plus de 30 ans encore serait contraire aux traités internationaux signés par le Chili. Cela rendrait l'extradition du Brésil illégale, assure-t-il.

► À lire aussi : Le Chili conteste l'asile accordé par la France à un ex-guérillero

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.