Accéder au contenu principal
Commerce

Guerre commerciale: le prochain smartphone Huawei privé des applications Google

Les «smartphones» Mate 30 et Mate 30 Pro de Huawei seront dépourvus du logiciel d'exploitation Android et des applications Google.
Les «smartphones» Mate 30 et Mate 30 Pro de Huawei seront dépourvus du logiciel d'exploitation Android et des applications Google. REUTERS/Rodrigo Garrido/File Photo

La guerre commerciale entre Washington et Pékin se poursuit. Et ses premières conséquences se font déjà sentir. Le nouveau « smartphone » de Huawei ne sera pas équipé en services fournis par Google.

Publicité

Pour ceux qui achèteront le Mate 30 ou sa version évoluée le Mate 30 Pro, il n'y aura pas de Google Maps, de messagerie Gmail ou encore de YouTube. Ces applications ne seront pas installées sur les nouveaux modèles de Huawei, qui ne disposeront plus de logiciel d'exploitation Android fourni par Google. Les futurs propriétaires des appareils pourront toujours les télécharger.

Première conséquence pratique

Il s'agit de la première conséquence pratique de la décision de Washington d'inscrire l'équipementier chinois sur la liste des entreprises étrangères avec lesquelles les groupes américains n'ont pas le droit d'échanger de technologie.

En réaction à cette interdiction, Huawei a présenté son propre système d'exploitation HarmonyOS, susceptible de remplacer Android. Encore en phase de conception, il n'équipera pas le Mate 30. L'appareil est toutefois réputé pour faire des photos ultraperformantes.

Selon les spécialistes, le groupe aurait tout intérêt à mettre au point son système d'exploitation. Le numéro 2 mondial a vu ses ventes reculer de 16% en Europe au deuxième trimestre. Les tout nouveaux modèles de Huawei taillés pour concurrencer les Galaxy Note du sud-coréen Samsung devraient être lancés le 18 septembre prochain à Munich.

De nouveaux droits de douane en vigueur ce dimanche

Les négociateurs américains et chinois devraient se rencontrer en septembre, a déclaré Donald Trump. Ce qui n'empêchera pas que les droits de douane sur les produits chinois supplémentaires rentrent bien en vigueur à partir de ce dimanche 1er septembre, a-t-il précisé.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.