Accéder au contenu principal
Dorian / Bahamas

Dorian: les Bahamas, un terrain d'intervention très compliqué pour les secours

Les secours évacuent un corps des décombres d'un quartier de l'île de Grand Abaco aux Bahamas.
Les secours évacuent un corps des décombres d'un quartier de l'île de Grand Abaco aux Bahamas. REUTERS/Zach Fagenson

Après le passage de Dorian, le pays fait face à une grave crise humanitaire. Les sans-abri se comptent par dizaines de milliers et la topographie de l’archipel rend très difficile l’intervention des secours. 

Publicité

On estime que 70 000 personnes se sont retrouvées sans abri après le passage dévastateur de Dorian. C'est beaucoup pour un archipel comme les Bahamas, où les capacités de logement sont réduites. Par air ou par mer, les sinistrés sont acheminés à Nassau, la capitale et grande ville du pays, d'ordinaire évocatrice de tourisme paradisiaque. 

En débarquant, les familles reçoivent un téléphone portable. Souvent, ce téléphone offre pour elles une première occasion de donner des nouvelles à des proches lointains, les infrastructures de communication ayant été gravement endommagées à Grand Abaco.

Mais déjà le Premier ministre, Hubert Minnis, a averti que Nassau ne pouvait continuer à recevoir « du soir au matin » la population de Grand Abaco. Les autorités ont donc l'intention de construire sur l'île dévastée des refuges d'urgence.

Les Bahamas, un archipel de 700 îles

La topographie de l’archipel rend cependant l’intervention des secours particulièrement compliquée. « L’archipel des Bahamas est un archipel de plus de 700 îles avec beaucoup de petites îles qui sont habitées par quelques familles seulement. Ces quelques familles avaient reçu l’ordre d’évacuer ces lieux avant l’ouragan. Malheureusement certaines ont décidé de rester et il est probable aujourd’hui que certaines de ces familles se trouvent dans des conditions très difficiles, sans capacités de communication et hors d’atteinte de l’aide actuelle qui est en train d’être redéployée sur les Bahamas », explique Raphaël Hamois, coordinateur à la Fédération internationale de la Croix-Rouge au micro de RFI.

L'archipel des Bahamas.
L'archipel des Bahamas. Studio graphique FMM

Selon un dernier bilan, l'ouragan a fait au moins 45 morts aux Bahamas, mais de nombreux habitants restent portés disparus et les autorités prévoient qu'il s'alourdisse.

(Avec AFP)

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.