Accéder au contenu principal
Brésil

Lula potentiellement libérable après un arrêt de la justice brésilienne?

Des soutiens de l'ancien président brésilien exultent après l'arrêt rendu par la Cour suprême à Brasilia, le 7 novembre 2019.
Des soutiens de l'ancien président brésilien exultent après l'arrêt rendu par la Cour suprême à Brasilia, le 7 novembre 2019. REUTERS/Ueslei Marcelino

La Cour suprême a rendu jeudi un arrêt très attendu qui pourrait aboutir à la libération de milliers de prisonniers, et notamment l’ex-président Luiz Ignacio Lula da Silva, condamné pour corruption.

Publicité

Avec notre correspondant à Rio de Janeiro, François Cardona

Après un long débat, et à l’issue d’un vote serré, par six voix contre cinq, les juges de la Cour suprême ont finalement décidé jeudi de mettre fin à une jurisprudence de 2016 qui permettait d’emprisonner un accusé avant l'épuisement de tous ses recours, si sa condamnation avait été confirmée en appel.

Une décision très polémique car elle pourrait permettre la libération de l’ancien président Lula, condamné pour corruption et blanchiment d’argent à huit ans et dix mois de prison. Luiz Ignacio Lula da Silva purge sa peine depuis avril 2018, dans le sud du pays, alors qu’il dispose d’un ultime recours déposé devant la Cour suprême, et qui n’a pas encore été examiné.

Libérations au cas par cas

Ses avocats ont annoncé qu’ils allaient réclamer la « libération immédiate » de leur client, qui a toujours clamé son innocence. Le président de la Cour suprême a pour sa part prévenu qu’il n’y aurait pas de « libération automatique » et que les affaires seraient jugées au cas par cas.

Selon le Conseil national de justice, cette décision des juges de la Cour suprême pourrait concerner près de 5 000 personnes aujourd’hui emprisonnées, et qui pourront légitimement demander leur libération, en attendant d’avoir épuisé tous les recours possibles.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.