Accéder au contenu principal
Colombie

Colombie: mort de Dilan Cruz, symbole des manifestants, l’ESMAD en accusation

Hommage au jeune Dilan Cruz, le 26 novembre 2019 à Bogota.
Hommage au jeune Dilan Cruz, le 26 novembre 2019 à Bogota. REUTERS/Carlos Jasso

Jeudi 28 novembre, l'autopsie a confirmé que Dilan Cruz, 18 ans, mort samedi dernier alors qu’il manifestait dans le centre de Bogota, avait été tué par la police.

Publicité

de notre correspondante à Bogota, Marie-Eve Detoeuf

Il est devenu le symbole du mouvement sans précédent qui agite la Colombie depuis huit jours, et des excès de la répression policière. À l'aune de l'autopsie du jeune Dilan Cruz, les manifestants réclament désormais la dissolution des escadrons antiémeutes Esmad. Ils criaient déjà leur rage depuis cinq jours.

Les services de médecine légale ont confirmé jeudi les causes du décès : « Traumatisme encéphalocrânien occasionné par une munition de type Bean Bag tirée d’une arme à feu ». Les Bean Bags ou « sac à poids » sont des sachets contenant des billes de plomb. Ils sont utilisés pour disperser les foules.

Les autorités ont immédiatement fait savoir que l’arme et la munition étaient légales. Mais les Bean Bags doivent être tirés vers le sol, rappelle Andres Macias, spécialiste des questions sécuritaires, qui pense qu'il faut garder les escadrons : « Ce qui doit être révisé et puni, c’est l’erreur dans l’utilisation de l’arme. »

« Je ne crois pas personnellement qu’il faille démonter » ces escadrons, ajoute-t-il, mais il faut en revanche, selon lui, « réviser les protocoles d’action, le recrutement, l’entraînement et la formation des effectifs de l’Esmad ».

Pour David, 25 ans, de toutes les manifestations, il faut à l'inverse en finir : « Le problème, c’est que les escadrons actuels ne sont pas entraînés pour contrôler pacifiquement les manifestations, mais pour les combattre comme si on était en guerre », explique-t-il. L’opposition colombienne partage ce point de vue.

► À écouter aussi : Grèves, manifestation, pouvoir contesté ; la Colombie dans l'impasse ?

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.