Accéder au contenu principal
France

Les États-Unis en tête du marché mondial de vente d’armes

Un avion F16 américain, vendu à l'Inde, en démonstration à Bangalore en février 2019.
Un avion F16 américain, vendu à l'Inde, en démonstration à Bangalore en février 2019. MANJUNATH KIRAN / AFP

Les ventes d'armes ont augmenté de 4,6 % dans le monde en 2018, dans un marché dominé par les États-Unis, selon un rapport du SIPRI, l'Institut de recherche sur la paix internationale de Stockholm. Avec 420 milliards de dollars, le chiffre d'affaires des 100 plus gros producteurs d'armes au monde est en plein essor grâce à la vitalité du secteur aux États-Unis.

Publicité

L'industrie de défense américaine rafle la mise sur le marché mondial des plus gros producteurs d'armes, indique une étude publiée ce lundi 9 décembre par l'Institut de recherche sur la paix internationale de Stockholm. Sa part s'élève à 59 % et connait une hausse de 7,2 % sur un an. Un essor qui s'explique notamment par la politique menée par l'administration Trump. Washington souhaite en effet moderniser sa défense et renforcer la position de son industrie d'armement face à la Russie et la Chine.

La Russie se maintient quant à elle à la deuxième place du classement, avec 8,6 % du marché, juste devant le Royaume-Uni et la France. L'étude ne prend pas en compte la Chine, car les données disponibles sont insuffisantes, note le SIPRI, mais l'institut de Stockholm estime cependant que l'Empire du milieu pourrait compter de trois à sept entreprises majeures du secteur.

Le premier fabricant d'armes reste l'américain Lokheed Martin, dont la production représente 11 % des ventes mondiales. Cependant avec un chiffre d'affaires de près de 10 milliards de dollars, Almaz Anteï, première entreprise russe du Top 100, est parvenue à se hisser au neuvième rang mondial, en particulier grâce aux exportations de son système de défense aérien S-400.

A noter enfin que deux entreprises européennes, Airbus et le missilier MBDA, profitent d'une demande en hausse du fait d'importantes tensions en particulier au Moyen-Orient.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.