Accéder au contenu principal
La revue de presse des Amériques

A la Une: le Congrès américain prépare la mise en accusation de Donald Trump

Le représentant Alcee Hastings (D-FL) brandit les articles de l'impeachment lors d'une audience due Comité judiciaire de la Chambre sur la mise en accusation contre le président américain Donald Trump, à Washington, États-Unis, le 17 décembre 2019.
Le représentant Alcee Hastings (D-FL) brandit les articles de l'impeachment lors d'une audience due Comité judiciaire de la Chambre sur la mise en accusation contre le président américain Donald Trump, à Washington, États-Unis, le 17 décembre 2019. Jason Andrew/Pool via REUTERS

Publicité

Le président américain sera officiellement mis en accusation au Congrès pour abus de pouvoir et obstruction. L’opposition démocrate qui contrôle la Chambre des représentants validera certainement la procédure d’impeachment ce mercredi 18 décembre. Et d’après la presse, même les élus démocrates qui hésitaient à se prononcer en faveur de la destitution (pour des raisons électorales), voteront avec leur parti. C’est à la Une du New York Times et du site d’information The Hill. Jusqu’à présent, précise The Hill,seul un député démocrate a annoncé vouloir voter contre la destitution. En fait ceux qui n’étaient pas sûrs de leurs choix sont des parlementaires qui ont été élus il y a un peu plus d’un an, lors des élections de mi-mandat, dans des circonscriptions que Donald Trump avait remportées en 2016.

Durcissement de la politique d’immigration

Alors que Républicains et Démocrates se préparent pour le procès en destitution qui aura lieu en janvier prochain, le gouvernement continue de durcir sa politique d’immigration. Les autorités souhaitent renvoyer des demandeurs d’asile au Honduras, même ceux qui ne sont pas originaires de ce pays d’Amérique Centrale. C’est à lire dans le Los Angeles Times qui s’est procuré des documents officiels de cette nouvelle mesure, issue d’un accord bilatéral entre les États-Unis et le Honduras. Un accord similaire avait déjà été conclu avec le Guatemala, il était entré en vigueur le 22 novembre dernier.

Sur la base de ce texte, le gouvernement américain a déjà envoyé plusieurs demandeurs d’asile honduriens au Guatemala. D’après le Los Angeles Times, l’accord conclu avec le Honduras stipule pour la première fois que si le pays rejette une demande d’asile, celle-ci sera automatiquement refusée par les États-Unis.

Augmentation du salaire minimum au Mexique

Le salaire minimum augmentera de 20 %. C’est à la Une du journal El Universal. C’est le coup de pouce le plus important donné depuis 44 ans, écrit le quotidien. Plus de trois millions de travailleurs en bénéficieront. Cette décision annoncée par le président Andres Manuel Lopez Obrador est saluée par les organisations patronales, d’après El Universal.

Le gouvernement argentin renforce la politique sociale

Et ce sont les retraités qui vont en bénéficier, titre Clarin. Ceux qui vivent avec le minimum vieillesse recevront une prime de 5 000 pesos, l’équivalent de 83 dollars. Le nouveau président de gauche Alberto Fernandez a également annoncé la distribution gratuite de médicaments pour ces retraités vivant dans une grande précarité.

Les crises économiques favorise l’expansion des évangéliques

C’est à lire dans Folha de Sao Paulo qui publie une enquête sur ce sujet. Selon le journal, les Brésiliens frappés de plein fouet par le chômage et l’augmentation du coût de la vie ont tendance à se tourner vers les églises évangéliques. Ces cultes véhiculent une forte rhétorique de compassion mélangée à la promesse d’un avenir meilleur. « Arrête de souffrir » est l’un des slogans phares de l’Église Universelle du Royaume de Dieu, rappelle Folha de Sao Paulo. Entre 1990 et 2000, les églises pentecôtistes ont accueilli plus d’un million de nouveau fidèles. Les auteurs de l’enquête, interviewés par Folha de Sao Paulo, précisent que ces églises se multiplient ces dernières années, marquées par un fort recul économique.

Le président haïtien reçoit une délégation de la société civile

Jovenel Moise a rencontré une délégation de la « Passerelle » qui lui a remis les documents de l’entente de l’opposition pour la transition. Nous en parlons avec Gotson Pierre, rédacteur en chef de l’agence en ligne Alterpresse.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.