Accéder au contenu principal
Venezuela / Brésil

Venezuela: tension avec le Brésil après l'attaque d'une base militaire à Luepa

Au Venezuela, le ministre de la Communication Jorge Rodriguez accuse ses voisins d'être responsables de l'attaque d'une base militaire à Luepa.
Au Venezuela, le ministre de la Communication Jorge Rodriguez accuse ses voisins d'être responsables de l'attaque d'une base militaire à Luepa. FEDERICO PARRA / AFP

Une base militaire vénézuélienne a été attaquée ce dimanche 22 décembre provoquant un mort. Caracas accuse ses voisins d’être responsables de l’opération qui aurait été financée par un trafiquant d’or en Amazonie.

Publicité

De notre correspondant à Sao Paulo, Martin Bernard

Le gouvernement brésilien nie toute implication dans l’attaque d’une base militaire dans le sud du Venezuela. Selon Caracas, des déserteurs ont lancé un assaut ce dimanche sur la base de Luepa, près de la frontière entre les deux pays. Avant cette attaque, ils auraient bénéficié d’un soutien logistique du côté brésilien de la frontière. Et auraient notamment été logés pendant 15 jours dans un hôtel de Pacaraima.

Le ministre vénézuélien de la Communication Jorge Rodriguez accuse un trafiquant d’or d’avoir financé l’opération destinée à voler des armes. Auparavant, Caracas avait mis en cause la Colombie, où seraient installés des camps paramilitaires, avec « la collaboration sournoise du gouvernement de Jair Bolsonaro », affirme le ministre.

La tension reste vive. Le Brésil est l’un des 50 pays qui a reconnu la légitimité du président auto-proclamé Juan Guaido. Le régime de Nicolas Maduro bénéficie toujours du soutien de grandes puissances, comme la Russie et la Chine.

►À écouter : Venezuela: le patronat en quête d’appuis à l’étranger

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.